Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 11Article 519562

General News of Thursday, 11 June 2020

Source: actucameroun.com

L’État diminue ses dépenses à plus 60 milliards de FCFA


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Suite la pandémie du Coronavirus, le chef de l’État a signé une ordonnance qui modifie et complète la loi des finances de l’exercice en cours. Cette décision va réduire certaines dépenses inopportunes. Les fonds ainsi économisés seront réaffectés où le besoin s’impose.

Les dépenses liées à l’achat des biens et services et celles qui concernent les différentes subventions et les transferts sont compressées avec l’ordonnance présidentielle. En clair, le train de vie de l’État se voit réduit de façon considérable. En attendant la ratification par le parlement de l’ordonnance du chef de l’État, l’on sait déjà que le train de vie de l’Etat va baisser.


Chute drastique des dépenses

Pour en arriver là, l’on apprend que, les priorités de l’administration ont été réactualisées. Ainsi, les festivités marquant la célébration de la fête nationale de l’Etat unitaire et la célébration de la fête internationale du travail se sont retrouvés comme des poches de dépenses annulées. Voilà qui a permis de réduire l’enveloppe des dépenses par le trésor public.

«En bonne place également, le report des compétitions sportives notamment le Championnat d’Afrique des Nations (Chan) et la Coupe d’Afrique des Nations (Can), sans oublier l’annulation des missions à l’étranger, la tenue des séminaires et ateliers de formation et les subventions de certaines entreprises et établissements publics», renseigne une source à la Direction du Budget au MINFI. Plusieurs départements ministériels ont également vu leurs budgets prévisionnels revus à la baisse parfois de l’ordre de 20% à l’exception des ministères en charge des questions socio-éducatives et de la santé publique.

En effet, les achats des biens et services vont passer de 3.3% du PIB à 3,1% pour un montant total de 40 milliards de FCFA. Les transferts et subventions initialement budgétisés à hauteur de 2,5% du PIB, ils sont revus à la baisse pour un montant plus de 20 milliards de FCFA, selon les sources au Ministère des Finances (MINFI). Ce qui revient à dire que les pouvoirs obtiennent un gain estimé à plus de 60 milliards de FCFA.

Les 60 milliards de FCFA ainsi économisés seront injectés dans le Fonds de solidarité nationale de la lutte contre le Coronavirus et dans les secteurs d’activité impactés par cette pandémie ravageuse.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter