Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 24Article 522643

General News of Wednesday, 24 June 2020

Source: cameroon-info.net

'L’investissement du Président Paul Biya dans le domaine de la paix est continu'


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le directeur exécutif du Groupe de Recherches sur le Parlementarisme et la Démocratie en Afrique pense que le Chef de l’Etat s’investit beaucoup pour la paix au Cameroun et en Afrique depuis son investiture à la magistrature suprême.

L’édition spéciale du magazine bilingue «Hommage à la République» en kiosque parcourt les différents faits marquants du président de la République, Paul Biya, dans le domaine de la paix au Cameroun, en Afrique et dans le monde. Il a titré sur les 100 actions du Chef de l’Etat en faveur de la paix.

Appelé à analyser les actions du Président de la République dans le domaine de la paix depuis son accession à la magistrature suprême, le directeur exécutif du Groupe de Recherches sur le Parlementarisme en Afrique, le Pr Manassé Aboya Endong pense que: «l’investissement du Président Paul Biya dans le domaine de la paix est continu; il ne connait pas de rupture». Il a été interviewé par le quotidien gouvernemental Cameroon Tribune paru le 23 juin 2020.

Le politologue a cité certaines actions posées par Paul Biya pour appuyer son argumentaire. «La recherche du consensus à travers le dialogue a souvent été préférée à la violence qui apparaît comme ultima ratio…il s’agit pour le président Paul Biya de socialiser à la culture de la paix. Cette culture de la paix dont il contribue à l’enracinement à travers la recherche insatiable du compromis, comme l’illustre le cas de la crise dans les régions anglophones. Il reste dans le même registre, en privilégiant les modes pacifiques de résolution des différends à l’instar du cas du conflit avec le Nigéria au sujet de la péninsule de Bakassi; en promouvant le dialogue à l’exemple de son initiative du Grand Dialogue National en septembre 2019 et/ou de la tripartite en 1991; ou encore en optant pour ‘’les politiques du pardon’’, comme l’illustrent à chaque occasion l’arrêt des poursuites, la grâce présidentielle, la remise des peines, etc», lit-on.

Ainsi, «la paix rend possible le développement et l’absence de paix compromet tout projet de développement…», lâche-t-il.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter