Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 06 05Article 600493

Actualités de

Source: www.camerounweb.com

L'impossible réconciliation entre Cabral Libii et Sismondi Balev Bidjocka

Le journaliste devra prouver la véracité de ses accusations Le journaliste devra prouver la véracité de ses accusations

Le leader du Pcrn a déposé une plainte contre le journaliste à Douala

Sismondi Balev Bidjocka l’accuse d’être impliqué dans les marchés liés au Covid-19

Le journaliste devra prouver la véracité de ses accusations

Tout est parti d’un éditorial publié en mai dernier et signé par le journaliste Sismondi Balev Bidjocka. Dans cet éditorial, le journaliste ne loupe pas le député. « Madame Monsieur chers auditeurs...Dans un éditorial que je vous ai proposé hier, j’évoquais avec beaucoup de regret le fait que le nom de Cabral se retrouve dans les documents des marchés du Covid. Hier après l’émission, j’étais envahi de coups de fils de par le monde ! Dans un message sur sa page Facebook, Cabral dit qu’il n’a pas souscris aux marchés du Covid-19. Bien avant de me mettre en rédaction, je rappelle que j’ai ce document depuis plusieurs jours. Comme l’indique la déontologie, je tente de joindre Cabral plusieurs fois pour lui demander ce qu’il en est, et comme à son habitude il ne décroche pas. Alors je fais mon travail comme me l’indique la profession (c’est-à-dire que si une partie mis en cause refuse de s’exprimer, vous poursuivez votre traitement, et si elle estime qu’il y a des incorrections elle sollicite un droit de réponse. une fois diffusé, il se rend compte que c’est plutôt sérieux)', écrit Sismondi dans l'édito.

Les plaintes de Cabral Libii

C’est donc à Yaoundé devant le Conseil national de la Communication et à Douala devant les juridictions que le journaliste est appelé à comparaitre. Un communiqué du collectif d’avocats conduit par Me René Roger Bebe annonce avoir servi au promoteur de RIS FM deux citations.
Le journaliste devra donc « prouver la véracité des faits ci-dessus par lui affirmés », une citation directe pour fausses nouvelles et refus de diffuser un droit de réponse contre M. Bidjocka au tribunal de première instance de Yaoundé Centre Administratif. Cabral Libii a aussi fait déposer une plainte au Conseil National de la Communication « pour violation grave de l’éthique et de la déontologie professionnelle ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter