Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 17Article 618880

Actualités of Friday, 17 September 2021

Source: www.camerounweb.com

L'horreur dans le Noso: 'No Pity' tue des soldats et calcine des blindés de l'armée (vidéo)

Vue du blindé en feu Vue du blindé en feu

• C'est une vidéo horrible que vient encore de l'ambazonie

• Les images font le tour des réseaux sociaux depuis quelques heures

• on peut y voir des ambazoniens manifester leur joie d'avoir fait fuir les soldats de l'armée


Dans la vidéo que vous diffuse la rédaction de CamerounWeb, l'on voit l'une des voitures blindées de l'armée calcinée par les ambazoniens. Dépassés par la fureur de ces derniers, les soldats auraient pris la fuite.

Dans une autre vidéo que nous ne diffuseront pas à cause de la sensibilité des images, les ambazoniens ont présentés des cadavres de soldats qu'ils auraient tués et démembrés.

Fin août dernier, les hommes du ‘Général No Pity' ont incendié la gendarmerie de Tolong. Quelques heures plus tôt, des renforts ont été envoyés sur place puis la zone évacuée, alors qu’un gendarme a été assassiné et des armes volées.

Depuis quelques semaines, les attaques des hommes du ‘Général No Pity’ contre les gendarmes se sont multipliées en zone anglophone.

"Ce jeudi 16 septembre 2021 à Bamessing, dans le Ngoketunja, les Marines Forces of Bambalang sous la houlette de General No Pity ont tendu une embuscade à un convoi de blindés remplis de militaires du redoutable Bataillon d’intervention rapide (BIR). Une vingtaine de soldats ont péri suite à l’explosion d’un engin explosif improvisé actionné à distance par les combattants indépendantistes. Des images de corps de soldats camerounais déchiquetés comme du gibier donnent froid au dos", écrit Michel Biem Tong.

Rejoignez notre newsletter!