Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 18Article 597418

Actualités of Tuesday, 18 May 2021

Source: www.camerounweb.com

‘L'homosexualité n'est pas une valeur africaine’

‘L'homosexualité n'est pas une valeur africaine’ ‘L'homosexualité n'est pas une valeur africaine’

•Denis Nkwebo dénonce les pratiques homosexuelles au Cameroun

•Le journaliste demande aux autres pays de respecter les lois du Cameroun

•Il estime que l'homosexualité n'a rien d'africain


La condamnation au Cameroun de l’homosexuel Shakiro et son ami à 5 ans de prison ferme, relance le débat sur l’homosexualité au pays de Paul Biya. Malgré les critiques de la communauté internationale, nombreux Camerounais restent hostiles à la pratique de l’homosexualité. L’un des plus grands conservateurs camerounais Denis Nkwebo soutient l’interdiction de cette pratique et demande aux pays étrangers de respecter les lois du Cameroun.

« La polygamie est une valeur africaine. Par contre, l'homosexualité n'est pas une valeur africaine. C'est une pratique illégale au Cameroun. Le Cameroun a des lois comme la France en a. La France et le Cameroun sont des États indépendants », a-t-il publié sur son compte Twitter.


Le président du Syndicat national des journalistes du Cameroun tire également sur les organisations de défense des droits des femmes africaines qui selon lui, ignorent tout sur les femmes africaines.
« Toutes les féministes africaines doivent prendre la peine d'étudier la femme africaine. Parce que leur activisme sur les réseaux sociaux frise plutôt un effet de mode entretenu par des bourreaux », explique le nouveau membre de la commission nationale des droits de l’homme.
Les Etats Unis d’Amériques font partie des pays qui ont réagi après la condamnation de Shakiro. L’administration Biden se dit préoccupée par cette sentence et appelle le régime de Paul Biya à la tolérance envers les homosexuels.

« Nous sommes préoccupés par la sentence de 5 ans de 2 femmes transgenres & par la hausse des arrestations de personnes LGBTQI+ au Cameroun. Il est essentiel que les gouvernements œuvrent pour que tous les individus jouissent librement des droits de l'homme et des libertés fondamentales », avait publié l’ambassade des USA au Cameroun.

Ce que prévoit le Code pénal camerounais

Selon l'article 347 du code pénal camerounais, l'homosexualité est punie d'une peine de prison allant de 6 mois à 5 ans et / ou d'une amende de 200 000 CFA. Les parties ont dix jours pour faire appel, faute de quoi la condamnation sera définitivement actée.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter