Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 06Article 560525

General News of Sunday, 6 December 2020

Source: Actu Cameroun

L’hôpital Laquintinie de douala séquestre 2 enfants pour factures impayées

Incapable de payer les factures de la nouvelle ordonnance, l’hôpital a proposé à la maman de signer le bon de sortie. Elle est internée depuis le 18 octobre 2020.
Il y a 5 mois, Ultriche Kengne, 25 ans, a fêté la venue de son premier enfant, Ange Gabriel Fokou Bissai. Plusieurs mois seulement après cet accouchement, le bébé a été interné à l’hôpital Laquintinie de Douala à cause d’une infection pulmonaire.

Le nourrisson est mis sous assistance respiratoire pendant 2 semaines : « La pédiatre a dit que ce n’était pas normal que l’enfant soit sous oxygène pendant 2 semaines. Elle a demandé de faire une échographie du cœur », explique à Data Cameroon la jeune maman.

Dans l’incapacité de payer au même moment, les frais de l’examen s’élève à 35.000F FCFA, Ultriche Kengne va attendre trois jours pour le faire. Ceci après autorisation du bon vert (crédit octroyé au malades Ndlr). L’examen dévoile qu’Ange Gabriel a un trou dans le cœur et ne souffre donc pas d’une infection pulmonaire comme a révélé le premier diagnostic.



Equation difficile
Après plusieurs semaines d’hospitalisation, l’enfant est à nouveau mis sous assistance respiratoire. Une situation qui nécessite l’intervention d’un cardiologue : « Le traitement administré n’était pas approprié pour l’enfant selon le cardiologue », a rapporté la jeune maman.

Incapable de payer les factures de la nouvelle ordonnance dont le traitement journalier s’élevait à 20.300F CFA, pour une durée de 7 jours, l’hôpital lui a proposé de signer le bon de sortie. Elle est internée depuis le 18 octobre 2020.

Dans cette salle de 8 lits, 3 sont occupées par trois autres femmes, qui comme Ultriche sont incapables insolvables. A l’exemple d’Aceline Motsem Mouafo, maman de Charma, âgée de 4 mois.

Interné depuis le 29 octobre dernier, elle a été autorisée de sortir le 19 novembre 2020. Cependant, la maman n’a pas pu payer ses factures qui s’élèvent à 381.000 FCFA, sans les frais d’hospitalisation. Sa fille, née prématurée d’une grossesse gémellaire dont la sœur est décédée la veille de son hospitalisation, souffrait d’une bronchiolite.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter