Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 03 22Article 500296

General News of Sunday, 22 March 2020

Source: Cameroon Info

Législatives partielles dans la zone anglophone: absence des observateurs [RFI]

13 sièges de députés ont été remis en jeu après l’annulation du double scrutin législatif et municipal du 09 février 2020 dans 11 circonscriptions des régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (10 dans le Nord-Ouest et 1 dans Sud-Ouest). Ce dimanche 22 mars 2020, les populations de ces zones en proie à une crise sécuritaire qi oppose depuis bientôt 4 ans, l’armée camerounaise aux miliciens séparatistes, sont donc de nouveaux appelés aux urnes.

Mais d’après nos confrères de la radio française RFI, qui ont consacré un article à cette élection partielle sur leur plateforme numérique, on risque de revivre le même scénario que celui qui a justifié l’annulation des législatives dans les circonscriptions sus-évoquées.

«Les séparatistes ont appelé cette fois encore les populations à observer une ville morte ce dimanche et à boycotter le scrutin sous peine de représailles» lit-on sur RFI.fr

Tout de même, nos confrères précisent par la suite que «Du côté de la société civile, on reconnait que la campagne a été plus calme qu’en février. De nombreuses attaques et kidnapping des candidats avaient alors été signalées. Pas d’épisode de violence majeure cette fois, mais pas de véritable campagne non plus».

Lesdites menaces semblent avoir fait leur effet, puisque les observateurs accrédités ont confié à RFI qu’ils ne seront pas physiquement présents dans les centres de vote. Craignant pour leur sécurité, ils ont révélé à nos confrères qu’ils vont travailler par téléphone.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter