Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 18Article 513772

General News of Monday, 18 May 2020

Source: lebledparle.com

L'ex conseiller d'Etoudi, Penda Ekoka dézingue Paul Biya et son régime

Dans une publication sur son compte twitter le samedi 16 mai 2020, l’économiste camerounais donne des explications sur le retard du Cameroun en matière de de développement.


Le conseiller à la présidence de la République du Cameroun et président du mouvement AGIR/ACT estime que le mal du Cameroun réside dans le fait que tous les pouvoir sont concentrés entre les mains du président de la République, Paul Biya. Pour sortir de ce retard de croissance, il propose un model équilibré de la répartition du pouvoir. « Le mal fondamental du Cameroun réside dans des institutions qui ont concentré la totalité du pouvoir politique dans les mains d'un seul individu. Pour réussir, celui-ci doit avoir les qualités de Dieu...- omniscience, omnipotence, omniprésence - qui par définition manquent à tout pauvre mortel. Cette architecture politique freine le développement, enrichit une infime poignée au détriment du plus grand nombre, favorise le parasitisme et conduit à une impasse de misère. On ne peut prétendre avancer sans préalablement la réformer. Et pour ce faire, la solution réside dans un modèle équilibré de répartition du pouvoir politique aux plans géographique et institutionnel », déclare l’allié de Maurice Kamto et président du comité de gestion de l’initiative Survie Cameroun Survival Initiative (SCSI).

Christian Penda Ekoka

· 16 May 2020
Le mal fondamental du Cameroun réside dans des institutions qui ont concentré la totalité du pouvoir politique dans les mains d'un seul individu. Pour réussir, celui-ci doit avoir les qualités de Dieu...1/3


Christian Penda Ekoka

- omniscience, omnipotence, omniprésence - qui par définition manquent à tout pauvre mortel. Cette architecture politique freine le développement, enrichit une infime poignée au détriment du plus grand nombre, favorise le parasitisme et conduit à une impasse de misère. 2/3


Christian Penda Ekoka

- omniscience, omnipotence, omniprésence - qui par définition manquent à tout pauvre mortel. Cette architecture politique freine le développement, enrichit une infime poignée au détriment du plus grand nombre, favorise le parasitisme et conduit à une impasse de misère. 2/3


Christian Penda Ekoka
On ne peut prétendre avancer sans préalablement la réformer. Et pour ce faire, la solution réside dans un modèle équilibré de répartition du pouvoir politique aux plans géographique et institutionnel. 3/[email protected]_act #prenonsnotredestinenmain

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter