Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 26Article 592942

General News of Monday, 26 April 2021

Source: www.camerounweb.com

'L’essentiel des plus de 500 ministres de Biya sont des dangereux prédateurs'

Selon le Directeur Général de RIS FM, le chef de l'Etat camerounais ne connait pas vraiment qui sont ses ministres. L'écrasante majorité de l'entourage de Paul Biya selon le journaliste ne sont pas loin de la prison car ayant détourné des fonds public. En tout cas il iront au gnouf si seulement le chef de l'Etat est mis au courant de leurs détournements, selon l'éditorialiste.


VOICI LA TRIBUNE DANS LAQUELLE SISMONDI BIDJOCKA FAIT CETTE DECLARATION

'Dans un univers confus de jeux de rôles, les conflits sont souvent résolus dans un monde imaginaire et dans le cas présent, ce monde imaginaire se confronte à une réalité affreuse, Le président Biya n’a pas de chance ; il a eu trop peu de chance ; l’essentiel des plus de 500 ministres auxquels il a fait confiance en 38 ans se sont révélés être des dangereux prédateurs de la fortune publique.

Mesdames Monsieur chers auditeurs, ils sont plus de la moitié à s’être sucé les doigts suite au déblocage par le FMI DE PLUS DE 180 MILLIARS pour la lutte contre le COVIG-19. Plus de la moitié du gouvernement aux portes de la prison pour avoir pris des libertés avec les fonds public.

Dans cette liste un détail mérite d’être relevé ; le nom du ministre de la défense apparait alors que ce dernier n’a pas géré les fonds ; c’est le SED suite à l’octroi de cette tâche au MINDEF, qui avait écrit au premier ministre pour revendiquer la gestion de ces sommes. L’a dessus, Ce respectable haut dignitaire qui s’occupe de la mise en œuvre de la politique de défense s’est lavé les mains et le Premier ministre responsable des répartitions a réorienté les sommes de la défense au SED. Voilà qui est clair et les choses devraient toujours être claires, sans jamais laisser trainer le doute sur des personnes intègres parce que nous ne sommes pas tous pourris. Il y a encore des hommes dans ce gouvernement comme ce MINDEF qui croient encore dur comme fer en la rigueur et la moralisation.
Le Président depuis un moment déjà a été formel de façon itérative.
Audio « …Tous ceux qui se sont …devront rendre gorge… »

Le weekend end qui s’achève a été tumultueux. L’instruction d’une enquête sur la gestion des financements COVIG 19 a créé la panique ; on a ainsi rien que pour la semaine écoulée une bonne poignée de hauts dignitaires de ceux qui se sont léchés les doigts en mangeant les fonds COVIG 19, qui rédigent, pour certains ce qu’ils appellent actes de restitution du trop-perçu. La peur du gendarme est le commencement de la sagesse dit-on ; il a fallu que les blancs exigent un rapport de gestion pour que l’on constate encore que tout s’est bien passé. L’année dernière je me faisais déshabiller et séquestré avec mes deux enfants de deux et trois ans dans le bureau du ministre de la communication pour avoir révélé qu’il avait bénéficié de ces fonds. Aujourd’hui heureusement le temps me donne raison, lui aussi a bu le wine et sucé les doigts. On connait tous les vrais chiffres.

Mesdames Messieurs chers auditeurs, je suis et je reste intrépide. Et si certains ont un temps soi peu sous-estimé ma capacité à révéler l’information, c’est une erreur. Les conseillers de certains leur ont dit d’avoir peur de moi. Je dirais mieux, pour les menteurs, Je suis dangereux'.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter