Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 31Article 538414

General News of Monday, 31 August 2020

Source: journaldu cameroun

L’armée accusée d’avoir incendié des maisons dans le Nord-ouest

Les informations sur ce qui s’est passé dans le Boyo (région du Nord-ouest) Cameroun ont commencé à fuser dès le 29 août 2020. Mais d’après certains témoignages, les exactions ont duré quatre jours et mobilisé des dizaines de soldats.

Selon lesdits témoignages, une opération militaire s’est déroulée dans tout le département du Boyo pendant plusieurs jours. Après avoir obtenu des informations, l’armée s’est déployée dans la zone afin d’attaquer des camps séparatistes.

Les séparatistes vont être informés de ces projets et vont s’enfuir devant l’avancée des soldats. Ces derniers étaient, selon des témoins, étaient accompagnés d’anciens séparatistes 'repentis'.

Une vaste opération de fouille va alors s’en suivre. Fouilles au cours desquelles les soldats sont accusés d’avoir pillé et incendié des maisons. Certains témoins ont compté pas moins de 15 camions de transport des troupes, parmi lesquelles de nombreux soldats du Bataillon d’intervention rapide (BIR). Des informations non encore confirmées font état d’un civil tué. Aucune réaction de l’armée n’a été enregistrée pour l’heure.

Sous le commandement du général Valère Nka, chef d’Etat-major de la 5ème région militaire interarmées, les soldats mènent régulièrement – avec plus ou moins de succès – de vastes campagnes militaires contre les séparatistes armés de la région du Nord-ouest.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter