Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 04Article 611803

Actualités of Wednesday, 4 August 2021

Source: www.camerounweb.com

L’ancien Dg d’Orange Frédéric Debord porte plainte contre certains médias camerounais

La plainte porte sur la diffamation La plainte porte sur la diffamation

L’ancien directeur d’Orange Cameroun, Frédéric Debord ne va pas se laisser faire. Il entend porter plainte à plusieurs medias pour diffamation. Au lendemain de la célébration en grandes pompes du 10e anniversaire d’Orange Money au Cameroun, Frédéric Debord, dit avoir été acculé par plusieurs accusations à travers des médias : harcèlement sexuel, licenciements abusifs et même racisme.

Parti du Cameroun pour Madagascar, l’ancien numero 1 de la plus grande firme de téléphonie mobile vient de porter plainte pour diffamation contre ceux qui, d’après des cadres de son cabinet, veulent « ternir son image et son remarquable bilan ».

Fausses accusations

« En effet, à ce jour, il n’y a aucune plainte ouverte pour harcèlement sexuel contre le directeur général Frédéric Debord qui se réserve le droit de poursuivre en diffamation la ou les personnes à l’origine de ces accusations », confie un cadre de l’entreprise.

Concernant les allégations de licenciement abusif, il existe justement un procès en cours contre l’opérateur Orange Cameroun.

S’agissant du changement du directeur, « le groupe Orange déplore la campagne de dénigrement orchestrée par des personnes qui ont pour seule ambition de ternir l’image de l’entreprise au Cameroun ainsi que la réputation de ses dirigeants ».
Le groupe Orange dit avoir confirmé son soutien à Frédéric Debord qui cumule plus de 20 ans d’expérience à la tête d’importantes sociétés de téléphonie mobile en Amérique, en Europe et en Afrique. « Le groupe Orange n’a pas souhaité le perdre à la fin de la durée que lui autorise la loi au Cameroun. D’où sa nomination comme directeur général d’Orange à Madagascar pour clouer le bec à ses détracteurs.»
La marque Orange Money contrôle 70% de parts de marchés des paiements électroniques au Cameroun avec plus de 60 000 emplois générés et 45 000 points de distribution. Une nette embellie pour cet opérateur de téléphonie mobile.

Rejoignez notre newsletter!