Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 23Article 592390

General News of Friday, 23 April 2021

Source: 237actu.com

L’Université Inter-Etats Cameroun-Congo envisage le recrutement de ses étudiants

C’est l’une des recommandations de la deuxième session des membres du Comité national de pilotage de l’implantation de cette institution tenue à Yaoundé le 22 avril 2021.

Les membres du comité national de pilotage de l’implémentation de l’Université Inter-Etats Cameroun-Congo (UIECC) se sont réunis à Yaoundé le 22 avril 2021. Le quotidien d’Etat Cameroun Tribune en kiosque ce 23 avril 2021 rappelle que «la première session tenue le 12 juillet 2019, avait balisé le chemin donné à l’unité opérationnelle les moyens administratifs et financiers lui permettant de démarrer les activités académiques et professionnelles, à l’aune d’une gestion provisoire, en attendant la mise en place des organes statutaires de l’Université».

Ainsi, pour cette deuxième session il s’est agi «de faire une évaluation de l’état d’avancement de l’opérationnalisation de cette université, rendue à sa deuxième année. Cette évaluation a consisté entre autres en l’identification et la sécurisation des terrains cessibles à l’UIECC; la mise en œuvre des infrastructures et d’équipements nécessaires à son fonctionnement; la facilitation de la mise en place progressive des organes statutaires de l’UIECC; la mise en œuvre des projets de coopération d’accompagnement et d’assistance institutionnelle au bénéfice de l’UIECC et le développement et la mise en œuvre des outils de collaboration entre les différents acteurs de l’implantation de l’UIECC sur le site de Sangmélima», lit-on.

Au terme de ces assises précise notre confrère, l’une des recommandations que le comité de pilotage a données à l’unité opérationnelle est d’envisager le lancement du recrutement de la deuxième promotion de cet établissement qui forme dans les TIC.

Le Pr. Jacques Fame Ndongo, ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement Supérieur, Chancelier des Ordres académiques, président dudit Comité, «a rappelé à l’assistance que l’Université Inter-Etat Congo-Cameroun doit être un label dans la sous-région. Pour cela, il faut bâtir une université de technologie qui apparaîtra clairement aux yeux de tous comme étant un véritable pôle d’excellence technologique dans la sous-région», peut-on lire dans les colonnes du journal.

Enfin, le quotidien informe qu’un an après son implantation, les prémices de l’Université inter-Etats Congo-Cameroun de Sangmélima sont déjà visibles. «La première promotion de l’Ecole internationale de Génie numérique qui a commencé en mars 2020 vient d’achever la première année de formation avec un taux de performance extrêmement satisfaisant», écrit le reporter.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter