Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 14Article 541312

General News of Monday, 14 September 2020

Source: Cameroon Info

L’United Democratic Party demande la démission de Paul Atanga Nji

Paul Atanga Nji ministre de l'admnistration territoriale Paul Atanga Nji ministre de l'admnistration territoriale

L’annonce a été faite par le leader de ce parti politique, EL Hadj Bochong Lawan Bako.

«L'UDP ne prendra pas part aux élections régionales tant que Atanga Nji Paul est encore le patron du ministère de l'Administration Territoriale», martèle le président de ce parti politique, EL Hadj Bochong Lawan Bako, dont les propos sont repris dans les colonnes du quotidien Le Messager édition du 14 septembre 2020.

Selon le patron de l’United Democratic Party, aller aux régionales avec Atanga Nji comme MINAT, «est une perte de temps, d'énergie et de ressources». Il rappelle que l’actuel MINAT détient encore une partie de la subvention de l'UDP, allouée pour la campagne des législatives de février 2020. Une somme qui, selon le leader de l'UPD, est de deux millions de FCFA.

Pour entrer en possession de cette subvention, EL Hadj Bochong Lawan Bako a saisi simultanément la Commission nationale anti-corruption (CONAC) et le président de la République. Dans sa lettre datée du 9 juin 2020, le leader de l'UDP sollicite l'intervention du premier citoyen Camerounais dans ce qu'il qualifie de «pratique de corruption au MINAT», peut-on lire.

D’après Lawan Bako, le MINAT actuel n'est pas à son premier coup contre le parti de la justice pour tous. «Le ministre Atanga Nji Paul avait refusé de désintéresser L'UDP de son argent de campagne des sénatoriales et n'avait payé que huit mois après parce que nous avions saisi le président de la république et la CONAC». Vu sous ce prisme, EL Hadj Lawan Bako est d'avis que «le MINAT demeure un obstacle pour les partis politiques au Cameroun».

Outre cette raison, EL Hadj Bochong Lawan Bako affirme que «L'UDP ne serait pas en même d'organiser de meeting politique parce que le MINAT ne lui donnera pas d'autorisation». D'où le refus de son parti de prendre part aux prochaines élections régionales du 6 décembre 2020.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter