Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 04 30Article 594721

Actualités of Friday, 30 April 2021

Source: www.camerounweb.com

L’Unesco et les étudiants de l’Esstic tablent sur les risques de l’immigration clandestine

Luttons contre l'immigration clandestine Luttons contre l'immigration clandestine

Il s’est agi d’un échange afin de montrer à ces journalistes en herbe les risques de ce phénomène.

L’Unesco et les étudiants en journalisme 3 de l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication (Esstic) se sont retrouvés le 26 avril dernier pour discuter des questions de l’immigration. Loin d’être un cours magistral, il s’est agi d’un échange afin de montrer à ces journalistes en herbe les risques de ce phénomène, au travers des témoignages de certains Camerounais qui ont pris le risque traverser la mer à la recherche d’une terre promise et qui ont tenu à partager leur expérience pour la circonstance avec eux. Après l’écoute de ces témoignages, toute l’assistance a convenu que le phénomène de l’immigration clandestine représente un véritable danger avec les pertes en vies humaines ; pertes de fortunes, etc. Afin d’étendre la sensibilisation et toucher le maximum de personnes possibles, l’Unesco appris à ces futurs professionnels de l’information les techniques de production de contenus audiovisuels à bas coût, à l’aide leurs smartphones qu’ils vont poster sur leurs sites web ; leurs comptes Facebook, Instagram et autres plateformes, afin d’influencer la communauté de leurs followers et de leur donner la bonne information sur les questions de migration.

Car comme l’a souligné Hugues Ndih project manager à l’Unesco, « On ne peut pas stopper ce phénomène de l’immigration. Mais il faudrait que ceux qui s’engagent sachent à quoi s’en tenir ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter