Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 29Article 552646

General News of Thursday, 29 October 2020

Source: www.camerounweb.com

Kumba: la 'prophétesse' brise le silence et annonce des changements au Cameroun

L'information sur l'enlèvement de la dame de Kumba qui a prédit la "colère divine" sur les autorités de Yaoundé, lors de la visite du ministre de l'administration territoriale suite à l'assassinat des élèves dans un établissement scolaire le week-end dernier, fait le tour de la toile depuis la fin de la matinée de ce jeudi 29 octobre 2020.

Cette dernière vient de donner de ses nouvelles dans une interview accordée à nos confrères de "My Media Prime".

Mary Nkeh dit avoir été interpelée par les éléments des forces de l'ordre pour sa propre protection. Elle précise n'avoir pas fait l'objet de maltraitance ou d'intimidation de la part de ces derniers.

Malgré les commentaires qu'ont suscité ses propos devant le ministre Paul Atanga Nji, Mary Nkeh persiste et signe que ces parole ne viennent pas d'elle et qu'elles étaient l'œuvre de la divine providence.
"Je veux leur faire savoir que les choses vont commencer par changer pour nous" a-t-elle déclaré.



Kumba: une dame interrompt Atanga Nji et invoque la colère de Dieu sur lui

La visite à Kumba n'a pas été facile pour le ministre de l'Administration territoriale, Paul Atanga Nji.

En effet le ministre Paul Atanga Nji, qui s'est rendu à Kumba suite à l'assassinat des élèves dans une école privée le week-end dernier paer des individus armés non-identifiés, a été violemment interrompu par une dame alors qu'il s'adressait à quelques victimes, fonctionnaires et grand public à Kumba.

La dame s'est opposée à l'affirmation du ministre selon laquelle les dirigeants du Cameroun sont ordonnés par Dieu. Cette dernière a été priée de quitter les lieux par les agents de sécurité.



Paul Biya a gagné la guerre contre le terrorisme - Paul Atanga Nji

Le patron du commandement territorial conduit une délégation interministérielle dépêchée par le Chef de l’Etat à la suite du massacre des enfants dans une école à Kumba.

Depuis le début de la semaine, trois ministres sont en visite de travail à Kumba. C’est cette ville du département de la Mémé, région du Sud-Ouest, qui a connu le 24 octobre 2020, un massacre horrible des enfants dans une école. A la clé, sept morts et plus d’une dizaine de blessés, dont certains dans un état grave.

La délégation interministérielle est conduite par Paul Atanga Nji de l’Administration Territoriale, Nalova Lyonga des Enseignements Secondaires, et Laurent Serge Etoundi Ngoa de l’Education de Base.

En compagnie des autorités de la région, dont le gouverneur Bernard Okalia Bilaï, les membres du gouvernement sont allés apporter du réconfort aux familles des victimes, tout en présentant les mesures en vigueur et envisagées pour ramener la paix et la sécurité dans la zone.

En partageant la douleur des parents éplorés, Mme Nalova Lyonga leur a demandé de continuer à envoyer les enfants à l’école. «Vous ne devez pas laisser tomber les études de vos enfants. Le faire, c’est sacrifier le meilleur don à offrir à vos familles», a déclaré la ministre des Enseignements Secondaires le 27 octobre au cours d’une rencontre avec des partenaires sociaux.

Le gouvernement promet le renforcement des mesures sécuritaires afin de permettre aux enfants d’aller à l’école en toute sécurité. Mais il est aussi proposé la mise sur pied des comités d’autodéfense dans certains quartiers et localités.

Au cours de la réunion sus évoquée, le patron du commandement territorial a déclaré que le Cameroun a d’ores et déjà gagné la guerre contre les groupes armés séparatistes.

«Quand les terroristes ont commencé, ils ont pensé qu’ils auraient une caution internationale. Mais aujourd’hui, force est de constater que le Président Paul Biya a gagné cette guerre contre le terrorisme. Le Cameroun reste un pays uni, debout, solide, indivisible», a dit M. Atanga Nji.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter