Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 30Article 552829

xxxxxxxxxxx of Friday, 30 October 2020

Source: mediatudecmr.com

Kumba: en colère, Florian Nguimbis tacle Steve Fah, qui 'travaille pour le régime Biya'

Le blogueur réagit au passage de Steve Fah à Kumba, quelques jours après l'assassinat de plusieurs élèves par des terroristes. Lecture!
-----------
"Depuis le début de cette triste et révoltante histoire d’enfants massacrés dans une école à Kumba, je suis en colère.. Ma colère va crescendo, tant ce drame vient révéler ce qu’il y a de pire dans la nature du camerounais du Renouveau.

D’abord le Président. 48 heures pour faire une déclaration. Elle vient finalement, sous la forme de quelques tweets laconiques, aussi brefs qu’un avis de décès dans un journal. L’économie des mots? Pas question de se déplacer. Qui? Comment? Pourquoi? Depuis quand?

Ensuite, le ministre de l’AT. Rendu à Kumba, le grand monsieur transforme un deuil en meeting du RDPC et pond un prêche enflammé durant lequel la créature du Renouveau martèle la nature divine du pouvoir de son monarque, probablement élu à plus de 70% par des anges. Le sens de l’à-propos.

Il y a les communiqués infantilisants du MINCOM. Woooo! C'est l'école qui est illégale... La rhétorique des policiers qui lors des contrôles ne s'intéressent qu'aux CNI des passagers et deviennent aveugles face à l'absence de ceinture de sécurité. Avec le précédent ministre, on croyait avoir atteint le plancher de l’incohérence et de la médiocrité. L’actuel, en commandant Cousteau tropical, révèle des abysses de nullité aux yeux ébahis des camerounais.

Et comme le comble de l’horreur n’avait pas été atteint, je découvre hier soir ces images d’un youtubeur camerounais en pleine séance de tournage? De reconstitution? sur les lieux du massacre. Oh oui! Scène surréaliste, car la pièce porte encore les stigmates de la barbarie, les flaques de sang sèchent à peine et alors que les corps des petits êtres n’ont même pas encore été mis en terre, s’organise un tourisme de l’horreur sur ce qui aurait dû être une scène de crime inaccessible. Mais non, il faut croire que l’enquête est bouclée ou avance très vite, à en croire le communiqué netflixien du Mincom. Donc, the show must go on!
Honte à vous! Honte à nous! "

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter