Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 21Article 574732

General News of Sunday, 21 February 2021

Source: Actu Cameroun

Kumba: des élèves auraient reçu le vaccin anti-Covid

Des élèves dans la cours d'une école Des élèves dans la cours d'une école

Des élèves d’une école à Kumba (Sud-Ouest) auraient reçu le vaccin contre le coronavirus. Ce qui a poussé les parents et tuteurs à se précipiter pour récupérer leurs enfants à l’école le vendredi 19 février 2021.


Pour Chamberlain Ntou’ou Ndong, officier supérieur de la division Meme dans la région du Sud-Ouest du Cameroun, il s’agit de « fausses nouvelles » qui se sont répandues à Kumba par des inconnus sur la supposée vaccination des enfants contre le Covid-19 créant « la panique générale et la peur parmi les parents et élèves conduisant au retrait des enfants de l’école ».

La rumeur a immédiatement déclenché un retrait de panique furieux des enfants des écoles de Kumba alors que la ville voyait le chaos et les mouvements frénétiques avec les habitants craignant le pire.

Les parents priés de ramener leurs enfants à l’école
Les autorités ont tenté de calmer la panique, demandant l’arrêt de la propagation de la désinformation et déclarant que l’État avait lancé une campagne de vaccination contre le Covid-19.

'En conséquence, trois étudiants qui ont sauté d’un immeuble à étages sont gravement blessés et reçoivent actuellement des soins à l’hôpital du district de Kumba, conformément aux instructions du représentant de l’État', a déclaré Ntou’ou Ndong.

L’administrateur civil a alors « condamné avec véhémence » les auteurs des rumeurs et a appelé les parents à rester calmes et à continuer d’envoyer leurs enfants à l’école.

'Suite à la consultation du médecin du district (DMO) de Kumba, aucun vaccin contre le Covid-19 n’a été autorisé par l’État du Cameroun à être administré aux élèves', a déclaré le chef de division Ntou’ou Ndong.


'L’officier de division supérieur de Meme compte sur le sens des responsabilités de tous les parents, les rassurant sur le fait que les responsables des fake news seront sévèrement sanctionnés selon les règles et règlements en vigueur', lit-on dans une annonce radio signée par Ntou’ou Ndong .

Suite à l’incident, le ministre de la Santé publique, le Dr Manaouda Malachie, a déclaré que les vaccins n’avaient jamais été imposés aux citoyens. Il a déclaré que lorsque les vaccins Covid-19 seront disponibles, les citoyens choisiront d’être vaccinés ou non.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter