Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 02 03Article 489118

General News of Monday, 3 February 2020

Source: Cameroon Info

Kondengui: voici ce que Akéré Muna et Ayuk Tabe se sont dit

L’avocat et le président de la république autoproclamée d’Ambazonie, condamné en août 2019 à une peine de prison à vie pour actes de sécession et de terrorisme, se sont rencontrés le 28 janvier 2020.

Me Akere Muna a rencontré son client, le leader séparatiste anglophone Julius Sisiku Ayuk Tabe, le 28 janvier 2020 à la prison principale de Kondengui. Selon le magazine Jeune Afrique N°3082 en kiosque du 2 au 8 février 2020, «les deux hommes ont évoqué le symposium sur le Cameroun».

Ce colloque, qui doit se tenir au Kenya en avril prochain, «vise à aider les autorités camerounaises à trouver une solution durable au conflit anglophone», peut-on lire.

JA qui cite ses sources, précise que «Muna a encouragé son interlocuteur à préférer le dialogue à la lutte armée». Au sujet du symposium prévu au mois d’avril prochain, l’hebdomadaire panafricain révèle que l’ex-bâtonnier (et opposant au régime) ne souhaite pas jouer de rôle majeur dans l’organisation de ce symposium, «de crainte que Yaoundé ne se montre encore plus réticent à y participer».

Afin de convaincre les autorités, «le comité d’organisation, installé à Addis-Abeba, compte ouvrir un bureau dans la capitale camerounaise avant mars», apprend-on.

Pour rappel, condamné en août 2019 à une peine de prison à vie pour actes de sécession et de terrorisme, Ayuk Tabe a fait appel de cette condamnation. Le leader séparatiste avait également rejeté les conclusions du Grand dialogue national. L’évènement tenu du 31 septembre au 4 octobre 2019, visait à trouver des solutions à la crise qui perdure dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter