Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 18Article 614209

Actualités of Wednesday, 18 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Kondengui : Ayuk Tabe évoque ses relations avec Penda Ekoka

Ayuk Tabe évoque ses relations avec Penda Ekoka Ayuk Tabe évoque ses relations avec Penda Ekoka

• Christian Penda Ekoka est mort le 08 août 2021

• Il entretenait de bonnes relations avec Ayuk Tabe

• Le leader séparatiste raconte ce qu’il connait de lui



10 jours après le décès du président du Mouvement AGIR, Christian Penda Ekoka, le leader séparatiste Sisiku Ayuk Tabe a tenu à lui rendre un vibrant hommage. Depuis son lieu de détention il envoie un message de condoléance à la famille de l’illustre disparu avant de raconter une partie de son aventure carcérale avec l’ancien conseiller de Paul Biya qui avait passé 9 mois à la prison centrale de Kondengui.

Sisiku Ayuk Tabe a trouvé en Christian Penda Ekoka, les qualités d’un dirigeant « réservé et impartial ». Les deux personnes auraient certains intérêts en commun.

« Il est apparu comme un administrateur et un politicien rigide, sévère, décisif, réservé et impartial. A tout moment, son intelligence et sa maîtrise technique étaient exposées. Il était doux, surtout lorsqu'il te regardait dans les yeux pour parler franchement. Même lorsque nous n'étions pas d'accord, nous le faisions dans le respect de l'autre », se rappelle Ayuk Tabe qui invite les membres du Mouvement AGIR qui ont beaucoup appris de leur leader, à prendre la relève.

« Nous nous joignons aux prières pour que ceux qu'il a encadrés au travers d'ACT/AGIR et de ses autres partenariats poursuivent sa mission », ajoute le leader séparatiste.

CamerounWeb vous propose l’intégalité de la lettre d’ Ayuk Tabe


Il y a dix jours, lorsque nous avons appris le décès de M. Christian Penda Ekoka, nous avons été remplis de tristesse. Au nom de mon peuple, et en mon nom. Je présente nos profondes condoléances à sa famille immédiate et à la grande communauté qu'il a créée grâce à son activisme au sein d'ACT/ACIR. Pendant les neuf mois que M. Penda Ekoka a passé spontanément à la prison principale de Yaoundé, mon peuple et moi avons appris à le connaître. Le souvenir de lui et de ses coéquipiers dans la cour de la prison, où nous nous retrouvons pour prier, faire de l'exercice, manger, nous détendre ou méditer. Je continue.

Il est apparu comme un administrateur et un politicien rigide, sévère, décisif, réservé et impartial. À tout moment, son intelligence et sa maîtrise technique étaient exposées. Il était doux, surtout lorsqu'il te regardait dans les yeux pour parler franchement. Même lorsque nous n'étions pas d'accord, nous le faisions dans le respect de l'autre.

Nous avons appris et apprécié ses vifs intérêts, ses conceptions et ses sacrifices personnels pour améliorer les conditions de vie et la liberté de ses compatriotes. Nous avons compris que certaines de ses positions le rendaient incompatible avec l'équipage et les collègues du palais. Nous nous joignons aux prières pour que ceux qu'il a encadrés au travers d'ACT/AGIR et de ses autres partenariats poursuivent sa mission.

Que sa famille, ses amis et sa communauté aient la force de supporter cette perte irréparable.

Adieu cher ami Christian Penda Ehoka. Que tu puisses te réjouir dans le royaume céleste

Rejoignez notre newsletter!