Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 10Article 526522

General News of Friday, 10 July 2020

Source: ndengue.com

Ketcha Courtès : le bulldozer de la modernisation des villes du Cameroun


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le ministre de l’Habitat et du développement urbain est déterminée à mettre en œuvre l’ambition de Paul Biya de donner un nouveau visage au Cameroun.

Ses traces sont toujours visibles dans la commune de Bangangté, dans la région de l’Ouest Cameroun. L’ancienne maire y a instauré les bonnes pratiques d’hygiène en lettre d’or. Ses ambitions ont pris des galons depuis sa nomination à la tête du ministère de l’Habitat et du développement urbain (Minhdu). Célestine Ketcha Courtès rêve désormais d’un Cameroun qui rayonne. D’où le lancement du concours « Villes propres » dans les villes de Yaoundé, Douala et Limbe. Ces trois villes avaient été retenues par la Confédération africaine de football (CAF) pour abriter le Championnat d’Afrique des Nations de football (CHAN). Le ministre annonce au passage que la compétition « Villes propres » sera bientôt ouverte aux autres localités du pays.

Pour encourager les responsables communaux de la capitale économique camerounaise, Ketcha Courtès a remis le 26 juin 2020, du matériel d’hygiène et de salubrité aux maires des six arrondissements de Douala.

Elle en a profité pour lancer le concours de propreté. Parmi les objectifs visés par la compétition, on peut citer entre autres « la sensibilisation et mobilisation des acteurs pour les opérations d’entretien des espaces urbains et cadre de vie » ; « la promotion et pérennisation des initiatives locales en matière d’hygiène et de salubrité ». Il est ici question de toucher un maximum de personnes pendant la période dédiée. Le lancement du concours au niveau national a lieu le 3 août 2020 et la remise des distinctions se déroulera le 05 octobre 2020, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’habitat. Douala abritera les festivités y relatives.

Logements sociaux

La détermination avec laquelle elle se déploie sur le terrain prouve que le report des compétitions sportives par l’instance faîtière du football africain (CAF) n’a pas découragé la patronne de l’habitat du Cameroun. Celle qu’on surnomme « l’infatigable » continue non seulement d’inspecter les voies d’accès aux stades, mais également les logements sociaux du « président Paul Biya ».

L’envoyée du chef de l’Etat poursuit sa tournée nationale avec sa « valise de dons ». Au passage, elle remet du matériel de nettoyage et de lutte contre le nouveau coronavirus. Le 25 juin, soit 24h avec la rencontre avec les maires de la ville au siège de la Communauté urbaine de Douala, Célestine Ketcha Courtès a apporté son soutien aux populations du quartier Nkongmondo, dans le deuxième arrondissement dans le cadre de la lutte contre le covid-19.

Elle s’est également rendue sur le chantier de construction des logements sociaux de Mbanga Bakoko. Elle s’est aussi déployée dans les autres régions du Cameroun le mois dernier pour le même exercice. « La modernisation de nos villes passe par la communauté urbaine, passe par les logements sociaux, par des voiries bien entretenues…», prescrit celle qui ne tarde pas à remonter les bretelles aux entreprises qui piétinent sur place sur les chantiers de construction des routes ou des logements sociaux. Celles qui accélèrent sont félicitées par Célestine Ketcha Courtès, qui par visioconférence ou sur le terrain, booste le moral des Maires des villes pour la modernisation du Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter