Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 03 30Article 459809

Politique of Saturday, 30 March 2019

Source: cameroonvoice.com

Kamtogate: les militants du MRC défient Paul Biya

Si le régime Biya a cru pouvoir, au moyen d'une répression à tout le moins aveugle et sauvage, ébranler la détermination des Camerounais à réaliser l'alternance démocratique à la tête de l'Etat, c'est qu'il s'est lourdement trompé sur le compte de ce peuple qui ne baisse la tête devant lui que par stratégie.

La preuve, les arrestations massives qui ont suivi l'élection présidentielle du 7 octobre, et particulièrement celles subséquentes aux marches pacifiques du 26 janvier à l'appel du président élu Maurice Kamto, n'ont pas le moins du moins émoussé les ardeurs combattives de ce peuple interdit de liberté.

On peut le voir sur cette vidéo qui présente le tableau inédit des prisonniers politiques se rendant au tribunal, et qui, quoi que se sachant déjà dans la gueule du échant loup, n'ont pas hésité à lui faire le pied de nez de sa vie en entonnant une chanson de leur cru à l'en faire enrager : « Kamto président !, Kamto président !".

Qui l'eut cru ! En tout cas, pas Biya lui-même, habitué à voir ce peuple se coucher à plat ventre devant ses desiderata, les plus sordides. Ou à protester timidement dans le secret de leurs chambres, tremblant ême devant leurs propres ombres.

Voilà des gens qui savent que leur liberté dépend du puissant satrape, qui ne savent pas comment vivotent leurs familles dont la répression au nom de l'autorité de l'Etat les a éloignés depuis deux mois, mais qui ont le cran de transcender leur martyre pour affronter par le verbe, l'une des plus effroyables dictatures tropicales, conscients que comme le disait l'immortel sud-africain Steve Biko, « l'arme la plus puissante entre les mains de l'oppresseur est l'esprit de l'opprimé », et surtout convaincus comme le dit l'évangéliste, qu'« Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. ».

Alors, « Kamto président » ? Oui, car ça se dit. Oui, car la parole se fera inéluctablement chair.