Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 07Article 606655

Actualités of Wednesday, 7 July 2021

Source: www.camerounweb.com

‘Kamto a organisé une marche pour la partition du Cameroun’

‘Kamto a organisé une marche pour la partition du Cameroun’ ‘Kamto a organisé une marche pour la partition du Cameroun’

• Edouard Fochive tire sur Maurice Kamto après la marche du 3 juillet

• Il traite le président du MRC de populiste

• Selon lui, Kamto milite pour la partition du Cameroun



Le message de soutien de Maurice Kamto aux participants de la marche du 3 juillet 2021 à Paris déplait aux militants du RDPC. Le parti au pouvoir estime que le président du RDPC soutient la partition du Cameroun. En effet au cours de cette marche, certains manifestants ont brandi le drapeau des sécessionnistes Ambazoniens.

« Il félicite une manifestation où l’on exhibe les drapeaux de l’ambazonie. Retenons que le MRC a organisé une marche à Paris pour la partition du Cameroun », a déclaré Edouard Fochive, cadre du RDPC invité de l’émission Face à l’actualité de ce mardi 06 juillet 2021 sur Dynamique FM.

Evoquant le rétropédalage de Maurice Kamto qui s’est désolidarisé des organisateurs de la marche avant les féliciter quelques plus tard, Edouard Fochive estime que le président du MRC est un populiste.

« Maurice Kamto fait du populisme. Il faut faire attention aux populistes. A la veille, il se désolidarise parce qu’il se dit que les manifestations ne réussiront pas. Dès que cela donne un autre résultat, il récupère et le félicite. C’est incroyable », a-t-il déclaré.

Candidat en 2025

Maurice Kamto lance déjà la mobilisation des militants. Dans une note adressée à la diaspora, Maurice Kamto demande à ses compatriotes de se tenir prêts.

« Nous devons tirer les leçons des expériences passés et des épreuves récentes, notamment avec la répression barbare liée aux marches pacifiques du 22 septembre 2020, pour préparer les échéances politiques à venir, dont nous ne connaissons pas les échéances. Nous ne devons pas nous laisser surprendre. C'est pourquoi j'e appelle au sens élevé de l'intérêt supérieur de l'avenir du Cameroun pour que les efforts de tous, militants ou non soient mobilisés pour ne pas manquer le virage historique qui se profile devant notre peuple », a écrit Maurice Kamto.


Candidat malheureux à la présidentielle de 2018 dont il n’a jamais accepté les résultats officiels, le président du MRC tente depuis plusieurs mois de mobiliser les acteurs politiques du Cameroun pour travailler sur le nouveau code électoral.

Rejoignez notre newsletter!