Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 11Article 555295

General News of Wednesday, 11 November 2020

Source: Cameroon Info

Justice : voici l'amende que la garde de Biya va payer à la Suisse

Ils avaient été condamnés à des peines de prison avec sursis pour avoir rudoyé un journaliste de la RTS, l’office public suisse de radiodiffusion.
La Chambre Pénale de Recours (CPR) suisse a rejeté le 10 novembre 2020, l’appel introduit par cinq agents de sécurité du Président Paul Biya et une secrétaire d’ambassade camerounaise, suite à leur condamnation en juin 2019.

Ils avaient été condamnés à des peines de prison avec sursis pour avoir rudoyé le journaliste Adrien Krause de la Radio Télévision Suisse (RTS) le 26 juin 2019. Notre confrère s’était rendu à l’Hôtel Intercontinentale de Genève, où séjournait le couple présidentiel camerounais, pour couvrir une manifestation d’opposants au Chef de l’Etat camerounais.

Les recourants, dans leur appel, soutenaient avoir agi dans le cadre de leur mission officielle et sollicitaient que la procédure soit classée.

Mais les juges de la CPR ont suivi les recommandations du parquet. Le procureur a en effet estimé «qu’au regard du caractère privé de la visite de Paul Biya, l’intervention de son service de sécurité destinée à disperser des opposants et empêcher un journaliste d’exercer son métier ne peut être considérée comme une manifestation de la souveraineté de l’État camerounais. Par ailleurs, selon le Parquet, l’immunité du chef d’État ne s’attache qu’à sa personne, à son conjoint et aux membres de sa suite ayant un rang élevé. Ce n’est pas le cas des prévenus», souligne le site La Tribune de Genève.

Selon la justice, «les agents n’avaient aucun motif pour justifier leur intervention sur la voie publique. Le Ministère public ne s’est pas immiscé dans la souveraineté d’un pays étranger mais a simplement veillé à ce que l’inverse ne se produise pas», relaient nos confrères.

Outre les peines de prison avec sursis, les agents de sécurité du Président camerounais doivent verser à l’Etat suisse une amende de 3000 francs suisse, plus de 1,8 million de FCFA. Cameroon-Info.Net a appris qu’ils vont faire appel devant le Tribunal Fédéral Suisse, la plus haute juridiction du pays.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter