Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 13Article 607714

Actualités of Tuesday, 13 July 2021

Source: Le jour

Justice: un militaire poursuivi pour outrage à Paul Biya

Paul Biya président du Cameroun Paul Biya président du Cameroun

L’accusé avait publié en novembre 2020 la photo de l’ancien président de la République accompagné d’un message : « Le 4 novembre 1982, le jour où l’homme ci a décidé de nous mettre dans les problèmes».


L’affaire ministère public contre Azambou T. était classée au 20ème rôle à l’audience tenue ce 12 juillet 2021 au tribunal militaire de Yaoundé. Le militaire présent au tribunal a été invité à rejoindre le box des accusés à 12h40mn. Azambou T, a été traduit devant cette juridiction le 6 mai 2021. Il est poursuivi pour outrage au président de la République, publication et propagation de fausses nouvelles par voie de communication électronique et violation de consigne. Les faits qui lui sont reprochés datent de novembre 2020 à Yaoundé. L’accusé avait posté un message dans un forum Whatsapp administré par un adjudant-chef. Le ministère public soutient qu’à travers cette publication, l’accusé indexait le président de la République actuel mais véhiculait aussi un message dont il ne pouvait apporter la véracité des faits. Sa publication était accompagnée de la photo de l’ancien président de la République Ahmadou Ahidjo. En dehors de la photo, l’on pouvait lire ce message : « Le 4 novembre 1982, le jour où l’homme ci a décidé de nous mettre dans les problèmes ».

Le mis en cause qui plaide coupable avait été mis à la disposition du service central des recherches judiciaires dans le cadre d’une enquête préliminaire. Son téléphone portable qui avait été scellé depuis l’ouverture de l’enquête figure parmi les pièces à charge que détient le ministère public. L’accusé comparait libre. Le ministère public a demandé que le mis en cause soit déclaré coupable des charges retenues contre lui. L’affaire a été mise en délibérée pour le 9 août 2021.

Rejoignez notre newsletter!