Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 30Article 531190

General News of Thursday, 30 July 2020

Source: Le Jour

Justice : première victoire pour Paul Chouta


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

La cause a été renvoyée au 12 août prochain par la Cour à la demande du Ministère public. Il est question que Dame Calixte Beyala apporte les preuves convaincantes.

Encore un autre rebondissement au Tribunal de première instance de Yaoundé, centre administratif, dans l'affaire Calixte Beyala contre le journaliste Paul Tchouta, ce 29 juillet 2020. Comme lors des précédentes audiences, la dernière a une fois de plus été renvoyée à la demande du ministère public, qui peine à produire les éléments à charge. Les preuves annoncées et apportées par l´accusation, ont été déclarées irrecevables par le juge, pour défaut d´authenticité. Contre toute attente, le Ministère public va solliciter un renvoi.



La demande de report va trouver un écho favorable auprès de la Cour, qui va renvoyer la cause, afin de permettre à l'accusation d´apporter les preuves valables. Il faut le préciser les pièces ont été produites à la Cour par Calixte Beyala, représentée pour la circonstance par son avocat. Les débats seront reouverts le 12 août prochain au tribunal de première instance.

Pour Me Christian Bomo Ntimbane, Calixte Beyala n´a jamais produit les preuves valables contre Paul Tchouta. « Vous accusez une personne sous prétexte que vous avez des preuves, le tribunal vous les demande, vous n'en n'avez pas de valables on les rejette. Néanmoins le tribunal vous autorise à aller chercher les valables. En d´autres termes Calixte Beyala n´a jamais produit de preuves valables contre Paul Tchouta. Il faut noter que la procédure contre le journaliste est celle de flagrant délit, ce qui signifie que les preuves qui justifieraient sa poursuite et son incarcération devraient exister au moment des faits », indique le membre de la société civile.

Déjà onze renvois dans cette affaire, qui dure depuis 14 mois, avec la première audience le 11 juin 2019. Il faudra attendre le 22 juillet 2020, pour que les débats s’ouvrent. Il faut le préciser, Paul Tchouta est sous mandat de dépôt provisoire depuis le 10 juin 2019 à la prison principale de Kondengui, ceci après 13 jours de garde à vue dans les cellules de la police judiciaire. Il avait été interpellé depuis le 28 mai 2019, pour répondre d´une plainte déposée contre lui par la romancière franco-camerounaise Calixte Beyala, qui accusait blogueur et lanceur d´alerte de diffamation.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter