Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 06Article 532687

General News of Thursday, 6 August 2020

Source: Cameroon Info

Justice : les avocats de Mamadou Mota craignent un scénario similaire à l'affaire Wazizi

Le conseil des 161 détenus, concernés par le procès en appel, a adressé une lettre de protestation à la présidente de la Cour d'appel du Centre.
Dans une lettre de protestation adressée à la présidente de la Cour d’appel du Centre le 3 août 2020, les avocats des 161 détenus, dont le 1er vice-président du MRC, Mamadou Mota, condamnés dans le cadre de la mutinerie à la prison de Yaoundé-Kondengui, dénoncent «la non conduction à l'audience des prévenus appelants détenus, 24 au total, aux audiences au mépris des dispositions de l'article 347 du Code de procédure pénale».

selon le quotidien Le Messager qui rapporte cette information dans son édition du 6 août 2020, «les avocats précisaient à la cour qu'ils seront très ennuyés d'avoir à représenter judiciairement devant les instances pénales des personnes disparues ou décédées, même si rendre des arrêts contradictoires ou par défaut à leur égard n'offusque pas la Cour alors qu'une simple vérification l'aurait permis de constater des causes d'extinction de l'action publique».

À en croire le journal, cette lettre de protestation, qui dresse une liste nominative des détenus appelants concernés, a porté ses fruits. Contacté par le journal pour en savoir davantage, Me Meli a affirmé que le juge a accédé à cette exigence des avocats de la défense. «Il est donc attendu qu'à la prochaine audience en appel devant la juridiction d'appel, les 24 militants du MRC soient présents devant à la barre», peut-on lire.

Pour rappel, les 161 appelants avaient été condamnés en première instance à des peines de prison ferme comprises entre 1 an et 5 ans. Leurs condamnations sont intervenues respectivement, le 28 août, le 30 août et le 2 septembre 2019. Comme l'indique les avocats de la défense, ceux qui ont été condamnés à un an recouvrent leur liberté ce mois d'août. A ce titre ils sont presque 23 détenus concernés, précise le journal.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter