Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 08Article 606898

Actualités of Thursday, 8 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Justice : le procès de Mbombog Mbog Matip s'ouvre lundi prochain

l est accusé de propagation de fausses nouvelles l est accusé de propagation de fausses nouvelles

• Mbombog Mbog Matip est un journaliste camerounais

• Il est accusé de propagation de fausses nouvelles

• Il reçoit le soutien de ses confrères



Accusé de propagation de fausses nouvelles par le colonel Joël Émile Bamkoui et Paul Biya, la première audience du journaliste s'ouvre le lundi, 12 juillet 2021, au tribunal militaire de Yaoundé, a appris www.camerounweb.com des sources concordantes.

Le syndicat national des journalistes indépendants du Cameroun (SYNAJIC) a fait un communiqué à cet effet dans lequel il invite les femmes et hommes de médias à assister massivement à cette première audience placée sous la juridiction de madame Ngo Bakoa, juge civil près le tribunal de grande instance et le tribunal militaire de Yaoundé.

En rappel Emmanuel Mbombog Mbog Matip est détenu abusivement depuis exactement 11 mois, jour pour jour, à la prison centrale de Yaoundé après une arrestation arbitraire le 17 Août 2020 dans son domicile par des hommes cagoulés, qui l'ont conduit à la sécurité militaire (SEMIL) où il a été torturé, selon son récit, puis transféré au Sed.

« Le SYNAJIC invite tous ses membres de la capitale politique à se rendre massivement au tribunal militaire le 07 Juillet prochain, afin de soutenir leur confrère », écrit Alex koko à Dang le président national de ce syndicat.

La grève de la fin

Comme annoncé sur les médias et réseaux sociaux, Mbombog Mbog Matip Emmanuel a commencé depuis le 20 mai une grève de la faim, afin d'attirer l'attention des autorités camerounaises sur sa détention depuis septembre 2020 au Secrétariat d'Etat à la Défense (SED).

Malgré qu'il ait évité de justesse à une tentative d'assassinat le samedi 19 mai, notre confrère a décidé de poursuivre sa grève de la fin.

'Dans la nuit de vendredi à samedi dernier, plus précisément aux environs de 3h, quatre visiteurs inattendues armés de couteaux et autres objets dangereux aux rangs desquels, le prévenu Abaka du Kosovo et Onana Derrick du local 55, condamné à 12 ans d'emprisonnement ferme, ont fait irruption au local 31 du quartier 3 où est logé Mbombog Mbog Matip afin d'en découdre définitivement avec lui. Ces derniers et leurs complices se sont malheureusement heurtés sur la mauvaise personne, un dur à cuire qui a stoppé leurs intentions macabres', peut-on lire dans un communiqué du syndicat des journalistes indépendants du Cameroun.

Incarcéré sans preuves depuis le 7 août 2020, le directeur de publication du journal Climat Social est selon le Synajic, détenu abusivement, alors qu'il enquêtait sur le braquage de voiture du Togo perpétré par Ntanga Mogo Clément Didier alias Tony et le coup d'État présumé contre le président de la République du Cameroun.

Rappelons que c'est la deuxième fois en une semaine que notre confrère échappe à un assassinat.

Rejoignez notre newsletter!