Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 27Article 551974

General News of Tuesday, 27 October 2020

Source: crtv.cm

Justice: assurer la gratuité du service public

Cette préoccupation faisait partie des thématiques au centre de la réunion annuelle des chefs de Cours d’Appel et délégués régionaux de l’administration pénitentiaire ouverte le 26 octobre 2020 à Yaoundé par le ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Laurent Esso.

Trois articulations ont meublé cette réunion annuelle des magistrats. D’abord la gratuité de la justice. Selon Jean Fils Ntamack, Procureur Général près la Cour d’Appel du Centre, il faudra « réfléchir au mécanisme qui concoure à la gratuité et éventuellement regarder les obstacles qui empêchent la mise en œuvre de cette gratuité ». Ensuite, la gestion des établissements pénitentiaires en cas de crise. Pour Guy Alain Ebouelle Ngoume, Administrateur Général des Prisons, « le gouvernement a pris à bras le corps depuis longtemps le problème de la surpopulation carcérale, c’est une proposition que nous faisons, la mise en application d’une alternative, notamment l’intérêt général ».

Application des résolutions de 2019

La dernière articulation de cette réunion appelle les magistrats à traduire dans les faits, les décisions prises lors de leur réunion annuelle tenue l’année dernière. En rappel, elle était principalement axée sur les lenteurs judiciaires. C’est pourquoi le ministre d’État, ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Laurent Esso les engage à faciliter l’accès au service public à tous les usagers. Mais également à faire preuve de diligence concernant de nombreux dossiers encore sur leurs tables. En effet, tous ces thématiques participent du souci des autorités judiciaires à rendre transparentes la gestion des questions pénitentiaires et la qualité des services rendus aux usagers pour une justice équitable.

Ces travaux des chefs de Cours d’Appel et délégués régionaux de l’administration pénitentiaire, interviennent suite au grand redéploiement des magistrats intervenu le 10 août 2020 par le président de la République. C’était à l’issue du Conseil supérieur de la Magistrature tenu au palais de l’Unité.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter