Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 26Article 615751

Actualités of Thursday, 26 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Justice: accusés de vol, deux cadres du PCRN attendus devant le juge

Accusé de vol, deux cadre du PCRN sont attendus devant le juge le 22 septembre Accusé de vol, deux cadre du PCRN sont attendus devant le juge le 22 septembre

• Deux cadres du PCRN sont accusés de vol

• Il s’agit de Zibi Martin et Ekongolo Didier

• Le PCRN a plusieurs cadres en conflit avec la loi


Deux membres du PCRN sont impliqués dans un scandale financier. Il s’agit de Zibi Martin ( vice-président du bureau départemental PCRN Mefou Akono) et Ekongolo Didier ( Secrétaire général du bureau départemental PCRN Mefou Akono). Les deux ténors du parti de Cabral Libii sont accusés de vol par les membres de l'Association Mefou et Akono Ossu (Mefako) dont ils font partie du bureau exécutif. Une citation directe a été adressée au tribunal de première instance de Yaoundé et les deux présumés voleurs sont invités à se présenter le 22 septembre 2021.

Selon la citation directe que CamerounWeb a pu consulter, les deux cadres du PCRN également membres du bureau exécutif de l’association Mefako étaient censés créer un compte bancaire au nom de l’organisation et tenir des documents comptables. Tel ne fut pas le cas. Le bureau n’a jamais créé de compte bancaire au nom de l’association. Pire les cotisations et autres fonds de Mefako ont été utilisés par le bureau à des fins personnelles d’après la partie demanderesse.

La supercherie a été révélée lorsque l’Assemblée générale a demandé à ce que le bureau lui rende compte de la gestion des fonds mobilisés.
« Que le bureau exécutif national n'a pas cru utile de réponde à cette demande et l'assemblée générale découvrira à sa grande surprise que le bureau n'avait ni ouvert un compte bancaire et ne détient davantage pas de document comptables. Que les sommes d'argent versées par les membres de l'association étaient utilisées par les quatre membres du conseil d'administration à des fins purement personnelles », lit-on dans la citation directe.
Au total plus de 800 000 francs seraient distraits par les deux membres du PCNR et reste du bureau


Cabral Libii et ses fréquentations douteuses


Zibi Martin et Ekongolo Didier ne sont pas les seuls cadres du PCRN en conflit avec la loi. Des plaintes ont été déposées contre Fritz Messe Messe, Julien Bapes Bapes et Jean Louis Batoum pour diffamation, atteinte à la vie privée, propagation de fausses nouvelles, viol, injures et outrage à l’ethnie. Ces derniers n’ont pas répondu à la convocation le 23 août dernier.

La plaignante Mirabelle Lingome à qui les cadre du PCRN ont grossièrement attribué une sextape a été entendue pendant plusieurs heures par les enquêteurs. Pour rappel, la jeune dame a été violée par des individus non identifiés quand elle avait décidé de porter plainte contre Clotaire Nguedjo, Fritz Messe Messe, Julien Bapes Bapes et Jean Louis Batoum.

Rejoignez notre newsletter!