Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 18Article 597520

Actualités of Tuesday, 18 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Justice : Mandela Center demande à Paul Chouta d’interjeter appel

Mandela Center demande à Paul Chouta d’interjeter appel Mandela Center demande à Paul Chouta d’interjeter appel

• Paul Chouta est condamné à 23 mois de prison

• Il sera libre après le paiement de 2 millions de dommages-intérêts

• L'ONG Mandela Center Int. demande à Paul Chouta d'attaquer la décision du tribunal


Condamné à 23 mois de prison et au paiement de 2 millions de dommages-intérêts et 160 000 F CFA de caution, le journaliste de CamerounWeb Paul Chouta pourrait recouvrer la liberté dans les prochains jours car il a déjà effectué 24 mois de détention préventive.


Loin de se réjouir de cette décision qu'elle juge "honteuse", l’ONG Mandela Center International invite les avocats de Paul Chouta à interjeter appel. L’organisation de défense des droits humains ne cache pas son indignation.
« Mandela Center International exprime son indignation totale face à la condamnation inique du défenseur des droits de l’homme et journaliste PAUL CHOUTA à 23 mois d'emprisonnement ferme dans son procès pour diffamation contre l'écrivaine Calixthe BEYALA, aux amendes de 160 milles francs et 2 millions de dommages-intérêts alors qu’il a déjà passé 24 mois en prison car placé sous mandat de détention provisoire le 10 juin 2019. Au moment où le bloggeur recouvre la liberté, MCI demande, AVEC INSISTANCE, au conseil de Paul CHOUTA d’interjeter immédiatement appel contre ce verdict de la honte », a-t-elle déclaré.
De son côté, la plaignante Calixthe Beyala, « Grand Prix du Plagiat » aligne des propos ambigus depuis la lecture de la sentence.
« Les juges camerounais viennent de déclarer les Coaccusés coupables, les trois, pas un de moins. Comme vous pouvez le constater, il ne s’agit nullement d’un règlement de comptes politiques, où j’aurais jeté un jeune journaliste en prison, mais d’une action en bande organisée destinée à me nuire puisqu’elle a menacé à la fois ma vie physique et ma vie professionnelle », a-t-elle commenté.

Paul Chouta injustement incarcéré

A l’issue de l’audience de ce jour, Paul Chouta a été conjointement condamné à 23 moins de prison avec Ngo Hega Mispa, fondatrice de l’école le Paradis des Anges et Sylvain Nyemri son employé. Ils sont également condamnés à verser 2 millions de francs CFA à la plaignante. Journaliste de CamerounWeb et blogueur à ses temps perdus, Paul Chouta a été accusé de diffamation par le « Grand Prix du plagiat » Calixthe Beyala. Alors que cette infraction est sanctionnée au Cameroun par six(6) mois d’emprisonnement au maximal, Paul Chouta s’est vu placer en détention pendant deux ans. Plusieurs organisations internationales dont Reporters Sans Frontières (RSF) avaient jugé illégale cette arrestation et exigé en vain la libération du journaliste.

Pour maintenir Paul Chouta le plus longtemps possible en détention, son audience a été reportée à 28 reprises avec des motifs inimaginables.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter