Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 13Article 588859

General News of Tuesday, 13 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Joseph Le accusé de planifier l’échec des jeunes de la Haute Sanaga

Selon Georges Mvoandji, lors de sa dernière visite à Nanga Eboko, le ministre de la Fonction publique s’est fondu en mensonge sur l’état du matériel dont disposent les sites qu’il visités dans cet arrondissement.

La Haute Sanaga est un département situé dans la région du centre Cameroun, dont le chef-lieu est Nanga Eboko.

Ce département, connu pour être le département d'origine de la 1ère dame du Cameroun, n'a de privilège lié à cette filiation que d'histoire. Si vous voulez avoir une idée Claire de ce qu'on appelle sous-développement, rendez-vous tout simplement dans cette localité et vous serez ahuri par ce que vous verrez et vivrez.

Il n'est pas illusoire de mentionner que malgré tout, cette filiation à la première dame est le programme politique majeur des élus de cette localité. La Haute Sanaga accorde au parti au pouvoir des 100% réguliers à toutes les élections en échange du pain sardine et des insultes comme celle que vient de nous servir Mr Joseph LE, Ministre de la fonction publique. Avant lui c'était le Ministre Djoumessi qui servait une insulte similaire, en allant y inaugurer une route encore en chantier.

Revenons à Joseph LE, auteur de la dernière insulte. Je poste ci-dessous la teneur de son insulte :

1."La salle informatique de l'école Publique les champions FCB de Nanga-Eboko que j'ai visitée aujourd'hui dispose de tous les équipements informatiques nécessaires pour une bonne tenue des épreuves orales des concours administratifs par vidéoconférence !"

2."C'est également un solide dispositif informatique que j'ai pu voir au Centre Multifonctionnel de Promotion des Jeunes (CMPJ) de Nanga-Eboko lors de la visite que j'ai effectuée ce jour, en présence du SG des services du Gouverneur du Centre ainsi que du préfet de la Haute-Sanaga"

Après ces déclarations, Mr le Ministre, pour faire sérieux, se devait de publier les images qui illustrent cet impressionnant dispositif informatique d'où l'image du moniteur(Ecran) en pièce jointe à ce poste.

Ce qui ressort de cela c'est quoi?

1. Mr Joseph LE, sait qu'à Nanga Eboko il n'y a personne pour savoir qu'un Ordinateur c'est un ensemble formé d'une souris, d'un clavier et d'abord d'une unité centrale.

2. Mr Joseph LE, dis au monde que dans le département de la 1ère dame, il n y a personne pour comprendre qu'il est impossible de passer une vidéo conférence sans camera/webcam.

3. Mr Joseph LE, prends tout le monde pour des idiots pour faire croire que les apprenants au CMPJ ont droit à ce type de sièges.

4. Mr Joseph LE, nargue tout simplement la Haute Sanaga et tous ses ressortissants en premiers rangs desquels : La première dame.

Je ne sais pas si l'élite politique et administrative de la Haute Sanaga restera silencieuse face à ce parjure. Mais on peut conclure que tous les jeunes de la Haute Sanaga sont partis pour ne passer aucun concours. Les raisons sont simples et connues de tous et de Joseph LE :

1. Nanga Eboko ne dispose pas de tout ce qu'il énonce là comme infrastructures, d’ailleurs ses propres photos le prouvent assez bien.

2. L'électricité à Nanga Eboko est un véritable luxe. Les habitants de cette ville goûtent aux délices de ces bien 1 ou 2 jours par mois.

3. La connexion internet est super instable voir inexistante. Feront t'ils des vidéos conférences avec des chutes de bandes passantes?

Je comprends juste et je peux conclure que la chance de passer un concours par les jeunes de la Haute Sanaga vient d'être totalement compromise et annoncée.

Cette insulte peut encore être réparée et les chances de réussite aux concours pour les jeunes de cette localité restaurées.
Joseph LE sait ce qu'il a à faire.
Le Préfet de la Haute Sanaga sait ce qu'il a à faire
Les députés savent ce qu'ils ont à faire
Le Maire de la ville de Nanga Eboko
L'élite sait ce qu'elle a à faire.

Ce que chacun de vous a à faire c'est de prendre ses responsabilités avec objectivité et non d'essayer de me faire taire à jamais.

Trêve d'insultes et de mépris.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter