Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 06Article 612403

Actualités of Friday, 6 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Joseph Dion Ngute snobe les médecins grévistes

Ils revendiquent d’être recrutés à la fonction publique. Ils revendiquent d’être recrutés à la fonction publique.

Près de 700 médecins sont entrés en grève depuis quelques semaines.

Ils revendiquent d’être recrutés à la fonction publique.

Le gouvernement est resté muet face à cette actualité.

Malgré la grève des 700 médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes en attente d’intégration depuis plus d’un an, le gouvernement est resté muet. Même la demande adressée le 2 août dernier par les lauréats des facultés de médecine publiques de Yaoundé, Douala, Bamenda et Buea dans les services du Premier ministre est resté lettres morte. Même situation chez chez les Ordres professionnels (Médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes) au sein desquels ces jeunes sont pour la majorité inscrits.

La peur de l’ordre des médecins

Joints au téléphone, les responsables de l’ordre des médecins peinent à se défendre « L’Ordre ne peut pas se substituer au gouvernement. Seul un syndicat peut gérer cette affaire or l’ordre n’en est pas un. L’Ordre s’occupe de l’éthique et de la déontologie et non des intérêts matériels des praticiens. Nos missions sont claires là-dessus », argue -t-on au sein de l’Ordre national des médecins du Cameroun (ONMC). Une fuite en avant donc, le Dr Daniel Mabongo, président en exercice du Syndicat des médecins du Cameroun (Symec) qui pense que « C’est juste une fuite en avant. Ce problème concerne l’Ordre et les syndicats car il s’agit de l’offre en soins. Mais nous n’allons pas rentrer dans ce jeu », argue. Soit.

Le Cameroun a en effet besoin de cette ressource humaine dans le domaine de la médecine, si l’on s’en tient aux différents déficits enregistrés à la DRH du ministère de la santé. Soit un déficit de 500 médecins généralistes environ tandis que celui en infirmiers est estimé à 30 000 et celui en médecins spécialistes d’environ 2000, avec 0,8 médecins pour 10000 habitants (La norme de l’OMS est de 1/10000 habitants). Mais au vu de la crise économique qui touche le pays, cette équation de recrutement s’avère difficile à résoudre.

Rejoignez notre newsletter!