Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 31Article 599440

General News of Monday, 31 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Joseph Dion Ngute interdit à tous les ministres de communiquer sur l'affaire Covid-19

Il a saisi individuellement tous les ministres pour le leur signifier Il a saisi individuellement tous les ministres pour le leur signifier

• Joseph Dion Ngute interdit à tous les ministres de communiquer sur l'affaire Covid-19

• Il a saisi individuellement tous les ministres pour le leur signifier

• La directive intervient après l’annonce de l’audition du premier ministre par Laurent Esso


Le premier ministre Joseph Dion Ngute veut réorganiser le gouvernement dans gestion du scandale de CovidGate qui touche depuis des semaines déjà plusieurs départements ministériels.

Selon plusieurs sources concordantes jointes par la rédaction de camerounWeb, le chef de l’exécutif interdit à tous les membres du gouvernement de communiquer sur l'affaire Covid-19. Joseph Dion Ngute a saisi individuellement tous les ministres pour leur signifier la nouvelle démarche à suivre dans la gestion de ce scandale.

Cette directive intervient après l’annonce de l’audition du premier ministre par le ministre de la justice Laurent Esso.

En effet, cette nouvelle audition fait suite aux révélations du ministre de la santé publique, Dr Manaouda Malachie lors de son passage devant les enquêteurs de la chambre des comptes de la cour suprême.

Selon le lanceur d’alertes Boris Bertolt, « interrogé par les enquêteurs du tribunal criminel spécial (TCS), le 18 mai 2021, le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, sur l’accusation du marché de 3 millions de tests attribués à l’entreprise MELINE MÉDICAL CAMEROUN SA qui aurait fait perdre 14 milliards FCFA a clairement indiqué qu’il n’a obéit qu’aux ordres du premier ministre, Dion Ngute. ». Et pour se faire, précise Boris Bertolt, Dr Manaouda Malachie s’est fondé sur deux correspondances à lui adressées par le chef du gouvernement dans l’attribution des marchés et « dont les éléments ne sont pas contenus dans le rapport de la chambre des comptes ».

Le gouvernement confirme la procédure engagée contre certains ministres

Dans une sortie ce vendredi, le ministre René Sadi informe la presse et l'opinion nationale que des ministres et hauts responsables de l'Etat ont été auditionnés, mais aucun ne fait encore l'objet d'inculpation pour le moment.

"Des membres du gouvernement et autres responsables ont été appelés à rendre compte devant les institutions compétentes au nombre desquelles le ministère en charge du contrôle supérieur de l'Etat et la Chambre des Comptes de la Cour suprême", écrit René Sadi dans son communiqué.

"Les investigations menées par ces instances de gestion ont abouti à la production des rapports sur la base desquelles, le chef de l'Etat a instruit un enquête judiciaire actuellement en cours près le Tribunal Criminel Spécial", ajoute René Sadi avant de préciser que l'enquête en cours ne peut donner lieu à l'emballage médiatique et à la vindicte populaire auxquels l'on assiste depuis quelques jours.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter