Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 24Article 592543

General News of Saturday, 24 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Jean Jacques Zé travaille toujours pour le Groupe l'Anecdote, selon le SYNAJIC

Dans un communiqué du Syndicats National des Journalistes Indépendants du Cameroun (SYNAJIC) que la rédaction de Camerounweb a consulté, l'on apprend que le journaliste Jean Jacques Zé n'a pas été viré du group l'Anecdote. Et pourtant, le communiqué annonçant son renvoi de son poste de DG de Vision4 a été lu sur la chaîne au journal.

Voici le communiqué du SYNAJIC

Le Syndicats National des Journalistes Indépendants du Cameroun (SYNAJIC), invite ses membres et sympathisants à beaucoup plus de retenue.
Info ou intox...Le journaliste émérite camerounais fait toujours partie du Consortium international l'Anecdote, sauf évolution de la situation.
Le président national du Syndicat des Journalistes Indépendants du Cameroun en abrégé SYNAJIC, invite ses camarades et sympathisants à faire du journalisme et rien que du journalisme, n'en déplaise à ceux qui passent le temps dans l'invective et la délation.

Le président national du SYNAJIC, demande aux membres de notre corporation, d'éviter les commentaires haineux et les ragots dont certains en ont fait leur spécialité à l'endroit de ce Consortium reconnu.
Depuis quelques jours, le «limogeage» de Jean Jacques Ze, de son poste de directeur de Vision 4, animé par les pourfendeurs de cette chaîne de télévision fait les choux gras des réseaux sociaux et d'une certaine presse à gage.

Limogé ou pas, il n'est pas le premier dans cette situation au Cameroun. Pourquoi cette fixation sur Vision 4, quand on sait que les licenciements de tous genres par les patrons de médias, sont légion dans notre pays ? Pourquoi les cas Vision 4 font autant jaser ?

Limogé ou non de son poste de directeur de Vision 4, Jean Jacques Ze, recruté en août 2015, comme journaliste par la plus haute autorité du "Consortium international", à l'époque ”Groupe l'Anecdote”, demeure journaliste. Présent ou pas, à l'émission dominicale ”Club d'Elite", qu'il présente brillamment tous les dimanches entre 11h et 13h, tenons nous en dehors et observons sagement la suite. La cuisine interne de cette entreprise, et de toutes les autres n'est pas notre affaire.

Jean Jacques Ze, a peut-être été limogé de son poste de directeur de Vision 4, mais le meilleur est à venir. «Qui ménage bien sans monture avance», ca, Jean Jacques Ze le sait. C'est un journaliste rompu à sa tâche qui a des qualités professionnelles reconnues de tous.

En rappel, il a tour à tour occupé au sein de Vision 4, les fonctions de : directeur de l'information, directeur adjoint et directeur. Il peut être éconduit de son dernier poste et rebondir ailleurs, tout dépend de son employeur qui l'a recruté en août 2015, comme journaliste avec tout le confort qui lui est dû.

Le SYNAJIC appelle ses membres à jouer uniquement le rôle de journaliste, qui est d'informer, éduquer et divertir, sans verser dans les invectives et la délation.

Le SYNAJIC appelle également à respecter les patrons de presse sérieux, et singulièrement Jean Pierre Amougou Belinga, le président du Consortium International l'Anecdote, propriétaire de Vision 4 Cameroun, Vision 4 RCA, 3A Telesud, radio Satellite, Africa Express et l'Anecdote. Le «pape» des médias qui s'est démarqué des patrons véreux, s'est aussi illustré dans la finance (Vision finance et Vision exchange), l'éducation à travers l'Institut supérieur de management (Issam).

Jean Pierre Amougou Belinga, est un industriel et humaniste camerounais reconnu sur le plan mondial, qui a fait de l'épanouissement des professionnels des médias et du bien être de ses compatriotes en général, son cheval de bataille.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter