Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 06Article 510604

Politique of Wednesday, 6 May 2020

Source: camerounliberty.net

Jean Jacques Ekindi : quel gâchis !

Âgé de 75 ans, celui qui démissionnait du RDPC il y a 29 ans est de retour dans ce même parti politique. Mr Jean Jacques Ekindi retourne au RDPC en démissionnant de sa propre formation politique. Celui qu’on appelait le chasseur du lion n’avait plus cessé de surprendre les camerounais depuis la publication de la liste des créanciers de la SCRC (la société de recouvrement des créances). Son nom y figurait en noir et blanc et ses prises de positions en faveur du régime suscitaient des interrogations, 800 millions de FCFA de dette qu’il doit rembourser.

Depuis 2009, avec le gouvernement il est le principal promoteur de la Foire Internationale de Douala pour le Développement. Le chasseur de lion transformé en créature avait appelé les camerounais à voter pour Paul Biya lors de la dernière élection présidentielle de 2018.

Après 30 ans pour retourner au RDPC. Quel échec !!!

Politique alimentaire et égoïste animée par son nombrilisme, quel argument Ekindi peut donner à la jeunesse pour justifier de soutenir Paul Biya au moment où le choc du COVID-19 vient de mettre à nu le régime Biya y compris ce que les camerounais ne voyaient pas. Au Cameroun les éléments prélevés chez les patients dans le cadre des tests de dépistages contre le COVID-19 sont collectés à Douala, Bafoussam, N’Gaoundéré etc… Pour être acheminés à Yaoundé parce que les régions ne disposant pas d’équipements adaptés.

Alors que les pays les mieux équipés et structurés sur le plan sanitaire font attention au de-confinement, Ekindi demande à la jeunesse de soutenir ceux qui, avec la complicité des brasseries ont re-ouvert les bars pour sauver une économie en faillite qui ne peut plus survive sans les impôts, relançant les populations dans la gueule du COVID-19.

Avant la démission de Jean Jacque Ekindi du RDPC dans les années 1990 le PIB par habitants au Cameroun était de 1800 Dollar, il est de 1400 en 2020.Ekindi le sait, mais préfère soutenir le régime d’imposteurs, de menteurs, d’incompétents, de méchants incapable de garantir l’eau potable aux camerounais.

Pour Ekindi, les camerounais doivent soutenir un dirigeant qui depuis le début de la pandémie du COVID-19 n’a fait de sortie publique hors-mis les twitt pour s’adresser aux populations qui pourtant sont parmi les plus touchés par la pandémie en Afrique.

Ekindi va rejoindre le régime qui importe pour 300 milliards de Riz et de poisson l’an alors que le pays a une faune halieutique très riche , produit du riz abandonné dans les entrepôts de la Semry etc…Un pays où l’un des plus grands importateur de riz est vice-président du conseil économique et social, où le plus grand importateur de poisson est sénateur dont le rôle en principe consiste à Contrôler l’action du gouvernement y compris le ministre du commerce, un régime RDPC dans lequel les gérants de casinos sont députés.

Jean Jacques Ekindi rêve sans doute entrer au gouvernement. Une chose est certaine, la presse l’annonce depuis 2007 dans le gouvernement BIYA.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter