Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 02Article 545752

General News of Friday, 2 October 2020

Source: Actu Cameroun

Jean De Dieu Momo promet l’enfer aux marcheurs

Ministre délégué auprès du ministre camerounais de la justice, il informe dans un post ce jeudi 1er octobre 2020, qui ne mènera aucune action pour la libération des personnes arrêtées le 22 septembre 2020 dans le cadre des marches pacifiques au Cameroun.

Acteur politique de la majorité présidentielle et grand soutien de Paul Biya à la présidentielle d’octobre 2018 au Cameroun, Jean De Dieu Momo, est un farouche opposant au projet politique du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc). Ainsi, dans un post ce jeudi 1er octobre 2020 sur sa page Facebook, l’homme politique affirme que comme ministre délégué auprès du ministre de la Justice, il ne peut rien faire pour la libération des personnes interpellées lors des marches du 22 septembre 2020 au Cameroun.

« N’est-ce pas je me suis égosillé ici pour dissuader les gens de prendre part à la marche révolutionnaire ? Maintenant comment osez-vous me demander d’intervenir pour faire libérer un tel qui regrette beaucoup et/ou qui a cinq enfants à charge etc? Pardon circulez! », poste l’ancien opposant de Paul Biya sur sa page Facebook. Plus loin, il soutient que s’il était seul à prendre la décision, les marcheurs devraient subir le martyr.

Magnanime

« Je vous ai bien dit que le jour-ci ce n’est pas la blague et que ceux qui vont sortir portent des cornes sur la tête ? Mince, On va vous pardonner combien de fois? Même comme le président est exagérément magnanime là. Si c’était moi seul qui décidais, vous alliez confirmer le code. Pfsuiiiiip », affirme l’homme politique.

Pour mémoire, le Mrc et ses alliés ont manifesté dans plusieurs villes camerounaises le 22 septembre 2020. Pacifiquement, ceux-ci reprochent au vieux lion, l’organisation des élections régionales sans la pacification des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Difficile de savoir, si cette sortie dissuadera les autres marcheurs. Pour preuve, ce vendredi 2 octobre 2020, l’on annonce encore les marches pacifiques sur l’étendue du territoire camerounais.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter