Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 06 18Article 603067

Actualités of Friday, 18 June 2021

Source: www.camerounweb.com

Je remercie les Camerounais - Laurent Gbagbo

Laurent Gbagbo Laurent Gbagbo

• L'ancien chef d'Etat ivoirien est rentré dans son pays

• Depuis son QG, il a rendu hommage au peuple camerounais

• Ces derniers dit-il l'on soutenu durant son séjour carcéral.


L'un des plus éveillés en Afrique, le peuple camerounais semble s'être très tôt s'attaché aux valeurs de la démocratie et du panafricanisme. Les enfants du Cameroun l'ont encore une fois démontré, peut-être plus que les Ivoiriens, en soutenant l'ancien chef d'Etat ivoirien durant toutes les années de prison qu'il a passées à la CPI.

Reconnaissant envers les Camerounais, Laurent Gbagbo n'a pas pu s'empêcher de dire merci publiquement à ses amis du Cameroun.

'Je remercie les Camerounais. Quand je suis arrivé de la Haye pour Bruxelles, à des moments on croyait que j'étais Camerounais car le peuple Camerounais étaient mobilisé pour ma cause. Ce n'est pas un hasard si les Camerounais et les Camerounaises sont là. Et je ne suis pas du tout étonné. Merci chers frères, Merci chers sœurs', a-t-il déclaré hier à l'occasion de son retour en Côte d'Ivoire.

Le retour de l'ex-chef d'Etat Laurent Gbagbo, hier 17 juin en Côte d'Ivoire, aura-t-il des conséquences sur la vie politique de son pays en tenant compte du fait que malgré une décennie d'absence, il demeure un des acteurs majeurs depuis plus de 30 ans ? Cette question, plusieurs observateurs et acteurs de la politique ivoirienne se la posent, mais aucune réponse claire ne peut être trouvée et seul Alassane Ouattara rival de toujours de Gbagbo pourra répondre à cette question.

Principal opposant à Félix Houphouët-Boigny puis à Henri Konan Bédié dans les années 1980 et 1990, il s'est battu pour imposer le multipartisme, à la tête de manifestations violemment réprimées par le régime. Suite à ces évènements, il a connu la prison et l'exil.

Laurent Gbagbo, issu d'un milieu modeste, socialiste est le porte-voix des classes défavorisées et une figure anti-Françafrique, très attaché à la souveraineté de l'Etat ivoirien. Cela lui vaut sa popularité, auprès des jeunes notamment, au-delà de sa région d'origine, Gagnoa et de son fief, Yopougon.

Si l'on doit s'en tenir aux dénouements judicaires en Côte d'Ivoire alors que Laurent Gbagbo était encore à la CPI, il devrait être arrêté car étant sous le coup d’une décision de la justice ivoirienne de 2018.

L’ancien président avait en effet été condamné à 20 ans de prison pour avoir fait ouvrir illégalement, en 2011, les coffres de la BCEAO. Si la justice ivoirienne ne l’amnistie pas, Laurent Gbagbo pourrait être gracié par l’actuel président Alassane Ouattara. Début avril, il a donné son feu vert au retour de son ancien rival, au nom de la réconciliation nationale. La volonté politique prévaudra probablement.

Rejoignez notre newsletter!