Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 01Article 570373

General News of Monday, 1 February 2021

Source: Actu Cameroun

'Je propose que chaque Conseiller soit officier d’État civil'

Le président du Front des démocrates camerounais Denis Emilien Atangana affirme que permettre à chaque conseiller d’être officier d’état civil dans sa zone, sera une solution au déficit d’acte de naissance constaté au Cameroun.

La nouvelle réflexion du président du Front des démocrates camerounais (FDC) Denis Emilien Atangana porte sur les conseillers municipaux et la résolution du problème de déficit de d’Etat Civil. Pour l’homme politique, faire de chaque conseiller, un officier d’Etat Civil, serait l’une des solutions au problème suscité.

Retrouvez ci-dessous sa tribune

Pourquoi je propose que chaque Conseiller municipal devienne d’office Officier d’Etat Civil dans sa zone .

L’une des solutions pour permettre à chaque enfant d’avoir un acte de naissance sans que ses parents ne subissent l’escroquerie et le mépris de certains officiers d’Etat Civil nommés est que chaque Conseiller Municipal devienne officier d’Etat Civil dans sa zone . Pour ceux et celles qui ne savent pas , le conseiller municipal est le Maire résident d’une zone de 2000 habitants . La répartition du nombre de conseillers municipaux par commune est fixée selon le code électoral ainsi qu’il suit
– Commune de moins de 50 000 habitants: 25 conseiller municipaux
– Commune de 50 000 à 100 000 habitants / 31 conseillers municipaux
– Commune de 100.001 à 200 000 habitants / 35 conseillers municipaux
– Commune de plus de 200 001 à 300 000 habitants/ 41 conseillers municipaux
– Commune de plus de 300 000 habitants/ 61 conseillers municipaux .

La commune étant le responsable de l’état civil , il est impératif de permettre au Maire Résident qui est le conseiller municipal d’établir des actes d’état civil. Cette réforme est non seulement très bénéfique pour les populations mais également donnera une meilleure consistance à la fonction de Conseiller Municipal afin que celui-ci s’occupe des problèmes des populations dont il est le mandataire . Dans le contexte de décentralisation, le pouvoir central ne devrait plus créer des centres spéciaux d’état civil et nommer les officiers d’État civil au moment où le conseiller municipal,Maire résident bénéficie d’un statut conformément aux dispositions pertinentes du code général des collectivités territoriales décentralisées.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter