Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 06 17Article 465083

General News of Monday, 17 June 2019

Source: 237actu.com

Je ne voulais pas que Paul Chouta soit emprisonné

La romancière franco-camerounaise dit être étonnée du nombre d’avocat mobilisés pour une affaire aussi banale.

Ernest Obama a introduit Calixthe Beyala hier dimanche 16 juin 2019 sur le plateau du programme « Club d’Elites » sur Vision4 par cette affaire qui a abondamment agité la toile. L’écrivaine a laissé entendre que son intention était essentiellement de venir à la police judicaire où était gardé Paul Chouta, juste pour le sermonner et repartir, mais grande a été sa surprise de constater que 14 avocats étaient déjà mobilisés pour une affaire aussi banale.

Au sujet d’une prétendue lettre d’excuse dont on dit avoir reçu de Paul Chouta, Calixthe Beyala précise : « Je n’ai pas reçu de lettre d’excuse, il y avait au départ un petit accord avec son avocat, moi je n’ai pas pris d’avocat dans cette affaire. Il devait s’excuse publiquement et ensuite enlèver toutes les vidéos, parce qu’il a reconnu ses fautes. Il ne l’a pas fait, parce que apparemment il y avait d’autre réseaux à l’étranger, des complicités et ramification à l’interne ».

Le lanceur d’alertes, Paul Chouta, avait été interpellé le 28 mai à la suite d’une plainte pour diffamation, déposée contre lui par Calixthe Beyala. Elle lui reproche d’avoir diffusé sur internet une vidéo dans laquelle elle se chamaillait dans une rue de Douala avec un homme, présenté comme son amant.

Le promoteur du site d'alertes Facebook « Le TGV de l'info », va, après 12 jours de garde à vue à la police judicaire, avant d'être déféré à la prison centrale de Yaoundé-Kondengui le 10 juin.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter