Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 03Article 553729

General News of Tuesday, 3 November 2020

Source: lebledparle.com

Je ne veux plus subir des convocations fallacieuses - Roméo Dika.

Après avoir répondu présent le 21 octobre 2020 à la convocation qui lui été adressée deux jours plutôt à la police judiciaire, Roméo Dika dénonce sans cesse la procédure et exige des convocations formellement rédigées.


Avant de se rendre à la PJ le 21 octobre dernier, Roméo Dika disait ne pas maitriser les motifs de sa convocation. Au sortir de là, le promoteur de la radio des artistes n’a de cesse communiquer à ce sujet : « Je ne fuis aucune responsabilité. Je répondrai à toutes les convocations judiciaires. Je ne veux plus subir des convocations fallacieuses », affirme Roméo Dika.

Dans sa récente communication sur la toile, l’homme politique brandit son problème de nationalité.



De ce fait, « prenant acte de la menace qui m’a été lancée par la chargée de mission officieuse du cabinet civil de la présidence de la république sur la CRTV me demandant de rentrer dans mon pays. J’ai donc décidé d’abandonner la nationalité camerounaise. J’ai saisi le commissariat des réfugiés », déclare l’artiste musicien.



« C’est la deuxième fois qu’on me fait savoir sur la CRTV que je dois rentrer dans mon pays », fait savoir l’ancien militant du RDPC avant d’ajouter « J’’en ai pris acte. Je ne me reconnais donc plus camerounais », a-t-il décidé.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter