Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 26Article 576007

General News of Friday, 26 February 2021

Source: Actu Cameroun

Je ne suis qu’un professeur papa m’a dit - Owona Nguini

Vice-recteur à l’université de Yaoundé I, il fait une analyse objective sur les enfants de certaines personnalités camerounaises qui émergent.
Lire ci-dessous son analyse :

Les 'fils de' ou comment être victime de son nom. L’aigreur populaire et popu contre les fils à papa. Notre société camerounaise est fort marquée par l’aversion pour ceux qui ont un nom.

En effet, elle est dominée par la peur de la reproduction de plus en plus oligopolistique des castes favorisées. Ainsi, les couches populaires et subalternes ont la phobie de ceux qui d’une manière ou d’une autre, sont sortis de l’anonymat des couches à faible statut pour se faire un nom. Elles abhorrent ainsi ceux qui ont un patronyme prestigieux qui les relie aux sphères de bonne compagnie, exprimant ainsi un ressentiment profond associé à une aigreur vivace.

Il faut ainsi faire payer aux fils à papa, l’avantage de leur affiliation et de leur identification patronymiques. Être fils de baron, fils de notable, fils de patron, fils de champion, fait dire qu’on ne peut qu’avoir bénéficié de son nom sous le mode du passe-droit. Dès que vous avez un patrimoine connu, il y a de fortes chances que vous souleviez aigreur et fureur et que vous suscitiez envie et jalousie. On fait tout pour nier vos mérites parce que le » fils de » ne peut qu’avoir été favorisé, n’ayant jamais de talent car son seul patronyme l’en dépossède !

Je ne vous souhaite pas de vous appeler Njoya, Hayatou, Owona , Andze , encore moins Biya ou Ahidjo. Je ne vous souhaite pas de porter comme noms Soppo Priso, Muna, Fotso, Kadji, Nouchogoing, Abbo, Mukete ou Sohaing. Que l’on ne vous sache lié par le parenté et le patronyme à Pondi, Fochive ou Semengue. Dans tous les cas ,vous ne sauriez avoir d’autre mérite que d’ être un rejeton de ces élites qu’on flatte et qu’on encense tout en les enviant et les maudissant.

Si vous êtes une graine de champion et que vous vous appelez Eto’o, Tchato ou Song, on vous accusera de n’être sélectionné que parce que vous êtes » des fils de » et votre nom vous suivra. Les fils Eto’o et le fils Tchato viennent encore de le subir. La boulimie niveleuse n’accepte pas que les » fils de » puissent avoir du talent. Moi-même j’en sais quelque chose ! Je ne suis qu’un professeur papa-m’a dit «

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter