Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 04Article 595249

General News of Tuesday, 4 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Je considère que cet audit n'est pas terminé - Me Ntimbane Bomo à propos du SCSI

Me Ntimbane Bomo Me Ntimbane Bomo

Me Ntimbane Bomo qui a pourtant été le parrain de l'Initiative Survie Cameroun fait une autre sortie sur l'affaire du bug avancé par Maurice Kamto. Il donne dans sa sortie, également son point de vue sur les critiques et insultes à l'encontre de Penda Ekoka, le coordonnateur de l'Initiative.

'Pour savoir exactement combien d’argent est entré, il faut simplement aller à Paypal ou aller à Stripe. Tous les débats que vous entendez là qu’il y’a eu Bug informatique, Bug de conversion, il faut aller à Paypal ou à Stripe pour demander qu’il donne le montant. Sans même rentrer dans les listing, donnez nous le montant des opérations qui ont transité par vous à destination de la plateforme SCSI. C’est tellement simple', écrit l'avocat camerounais membres de la société civile.

'Quand le premier audit est lancé, l’auditeur et les équipes de Monsieur Penda demandent à Monsieur Djoko et à son équipe de donner des codes d’accès pour vérifier ce qui est entré à stripe et ce qui est entré à Paypal puisque le compte étaient en leur nom. Il a refusé, il n’a jamais donné. Dans le cadre de SCSI il y’a eu des mails où le Professeur demandait à Mr Djoko de donner des accès à l’équipe de Monsieur Penda et à l’auditeur. Si vous lisez le premier rapport d’audit, l’auditeur dit qu’il n’a pas eu accès à ces comptes là. Monsieur Djocko et son équipe n’ont jamais voulu donner les accès. Pour moi tant qu'on n'est pas allé à Stripe et à Paypal je considère que cet audit n'est pas terminé [...] Les insultes contre Monsieur Penda Ekoka qui demande la transparence ne sont pas justifiées', ajoute-t-il.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter