Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 25Article 583261

General News of Thursday, 25 March 2021

Source: www.camerounweb.com

‘J’aime Garoua mais je n’y finirai pas ma carrière’

Le professeur Messanga Nyamding a officiellement quitté l’IRIC mais ne s’est pas prononcé sur sa proche destination. Le communiquant du RDPC qui assimile son affectation à une sanction n’a pas indiqué s’il attaquera la décision du ministre Fame Ndongo ou pas. Cependant il est convaincu qu’il ne finira pas sa carrière à Garoua.


« Vous imaginez qu'un homme de mon acabit, avec mon histoire politique qui montre les combats que j'ai menés et qui m'ont amené à prendre position ici et là, contre tel ou tel camarade en dérive (certains sont même aujourd'hui en prison à tort ou à raison), se trouve dans une telle position ? Nous sommes un parti de pouvoir et je suis statutairement corps constitué en tant que membre du comité central désigné et résident à Yaoundé.


Personne n'est à l'abri de certaines incorrections, mais comment comprendre qu'un monsieur comme moi avec tout ce que j'ai donné à mon pays et à mon parti les combats que j'ai menés sur le terrain en France et ici, mes camarades qui gouvernent décident de m'envoyer à Garoua? Ces gens ne me veulent pas du bien, dans la mesure où ma situation doublée d'un accident oculaire que je capitalise depuis une dizaine d'années. J'ai mes repères à Yaoundé, j’y suis installé. Je n'ai jamais demandé aux gens de me regarder avec pitié mais je ne demande pas non plus de la mesquinerie. J'ai Garoua, j'ai toujours été là-bas parce que j'y compte beaucoup d'amis mais penser que c'est Garoua que je peux aller finir ma carrière, ce n'est pas possible », a-t-il indiqué dans le journal Mutations.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter