Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 11Article 566300

General News of Monday, 11 January 2021

Source: Cameroon Info

J’ai un mépris profond, mais profond, très profond, pour ce régime - Wilfried Ekanga

L’analyste politique Wilfried Ekanga exprime son mépris sur le régime Biya après être tombé sur l’annonce des travaux de construction d’une ligne de tramway dans la ville de Douala.

Wilfried Ekanga ne se retient pas d’exprimer son désamour pour le régime de Paul Biya. Un désamour qui vient de la manière avec laquelle le pays est géré. Un désamour dû à des annonces qui pour l’analyste politique sonne faux. C’est le cas de l’annonce qui fait état des travaux de construction d’une ligne de tramway dans la ville de Douala. Le militant du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, affirme ne ressentir que du mépris pour le régime Biya.

«J’ai un mépris profond, mais profond, très profond, pour ce régime», a-t-il écrit sur sa page Facebook le 10 janvier 2021.

Le ressentiment de l’analyste Ekanga semble partager par certains de ses abonnés, qui pensent que le Cameroun n’est pas capable de construire une ligne de tramway.

«Vraiment le Cameroun fait pitié un pays qui n’a pas de bus en commun comment c’est possible d’avoir le tramway je vie en Europe je sais ce que je dis le tramway est mille fois plus coûteux que les bus covid 39 président de malchance», a écrit l’un des abonnés de la page Facebook de Wilfried Ekanga.

«Le Cameroun a les meilleurs maquettes au monde, même ci ont ne leurs réalise pas elles sont les plus beau.Rien que l’intention et déjà a salué, avoir le contrôle sur le noso et avoir en même temps ce genre d’intention ce pas donné a tout le monde eh,avec beaucoup des prières et de persévérance Dieu peut faire pleine des choses d’ici 2019,priez même le métro n’est rien», a écrit un autre abonné.


Can, Autoroute

En parlant de fausses annonces, la semaine dernière, Wilfried Ekanga dans sa publication en rapport avec le problème d’obtention des cartes nationale d’identité, est revenu sur les promesses jusqu’ici non tenues de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, l’autoroute Douala-Yaoundé.

«Je reconnais que nos braves gens de Yaoundé tiennent toujours leurs promesses, puisque comme l’avait annoncé Paul Biya, la CAN s’est tenue le jour dit. D’ailleurs, Félix Zogo nous avait très patriotiquement rassuré que les stades seraient livrés six mois avant, sans oublier d’ajouter qu’il s’agissait là d’une performance inédite ! Jamais dans l’histoire de l’humanité, l’on n’avait vu des infrastructures achevées six mois avant l’échéance prévue. Un record historique ! Et ainsi fut dit, et ainsi fut fait. La CAN fut grandiose, avec une victoire finale inoubliable et un trophée soulevé par nos lions au stade Barthélémy-Casper d’Olembe ! Alors si Mvondo et Zogo ont tenu parole, que sommes-nous, pauvres mortels, quand Mbarga nous rassure quand à l’avenir ? J’aurais eu des raisons de douter de ces passeports XXL si on m’avait dit que l’autoroute Yaoundé-Douala, démarrée en 2014 et censée être livrée en 2018 était seulement à 60 km d’avancement des travaux sur 200, mais tout le monde peut constater que l’autoroute a bien été livrée comme prévu il y a deux ans ! Les voitures circulent et les accidents ont diminué de 71%, (contre 14% l’année précédant la livraison)», avait-il écrit.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter