Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 19Article 597610

xxxxxxxxxxx of Wednesday, 19 May 2021

Source: camerounweb.com

'J’ai toujours dit dès le début que Kamto est le plus mauvais homme politique'

• Gaston Kelman estime que le Prof Maurice Kamto aurait gagné à se mettre en retrait

• Pour Gaston Kelman, Kamto est le plus mauvais homme politique

• Christian Penda Ekoka refuse de produire un rapport sur la gestion des fonds


L’homme des lettres n’a pas été du tout tendre avec le leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), sur le plateau de « Face à l’actu » du dimanche dernier sur STV, dans son analyse sur l’affaire du supposé détournement des fonds de l’initiative Survie Cameroon.

En effet, lancée par le Prof Maurice Kamto dans le cadre de la campagne de lutte contre le coronavirus, l’initiative Survie Cameroon a connu une forte mobilisation des Camerounais notamment ceux de la diaspora. Les audits des fonds collectés ont engendré un froid glacial entre le président national du MRC et son allié, le leader du Mouvement AGIR, Christian Penda Ekoka. Ce dernier met en doute les arguments avancés par les auditeurs pour justifier le « gap » de plus de 300 millions de francs CFA.

Pour l’auteur du best-seller « Je suis noir et je n’aime pas le manioc », le politique ne s’encombre pas des opérations humanitaires. Il estime que le Prof Maurice Kamto aurait gagné à se mettre en retrait.
«C’est tout simplement des pieds nickelés qui se mêlent de tout ce qu’ils ne comprennent pas. C’est la première fois que je vois un homme politique se mêler d’humanitaire. Je ne dis pas qu’un parti ne peut pas créer une antenne qui s’occupe d’humanitaire. Je veux dire qu’alors là il s’en détache totalement », insiste-t-il.

Au-delà de l’aspect humanitaire, Gaston Kelman dit être convaincu que la place d’un intellectuel n’est pas dans la politique. Il se base sur la dernière intervention de Maurice Kamto sur cette affaire pour soutenir sa position.
«Je suis tout à fait surpris de voir que c’est lui qui tient les discours pour nous dire qu’on a fait un audit. Il faut même voir quand il parlait ce jour-là, franchement comme un enfant de la maternelle parce qu’on avait l’impression qu’il tremblait, qu’il ne savait même plus lire. J’ai toujours dit dès le début que Kamto était le plus mauvais homme politique. Parce qu’il n’y comprenait rien. L’intellectuel, l’universitaire, sa place n’est pas en politique. Citez-moi un intellectuel, un universitaire qui a été un très bon politicien ?», se demande-t-il.

'Maurice Kamto ne m’a pas nommé. Pourquoi devrait-il avoir un rapport de gestion ?'

L’affaire Survie Cameroun Cameroun Survival (SCSI) risque de prendre une nouvelle tournure avec la dernière sortie du Conseil Spécial de Maurice Kamto, Albert Dzongang qui a révélé que Christian Penda Ekoka n’a pas remis son rapport de gestion des fonds récoltés au leader du MRC.

Selon l’activiste et lanceur d’alertes Boris Bertolt, Christian Penda Ekoka justifie sa position par le fait qu’il n’a pas été nommé par Maurice Kamto.
« Maurice Kamto ne m’a pas nommé. Pourquoi devrait- il avoir un rapport de gestion ? », déclaré-t-il.

Il revient sur le tableau récapitulatif publié par le leader du Mouvement AGIR, Christian Penda Ekoka en février 2021, un tableau appelé « compte d’emploi ressources de l’opération SCSI » où l’on découvre que c’est environ 500 millions FCFA soit un demi-milliard qui s’est retrouvé entre les mains de Penda Ekoka. Analysant le document, il fait remarquer que « les masques ont été achetés pour près de 180 millions FCFA, des gels hydro alcoolique pour près de 177 millions FCFA, matériel médical, près de 45 millions FCFA. » sans aucune autre information sur le nombre de masques et de gels distribués par régions.

Ce flou dans la gestion des fonds l’emmène à se poser une série de questions notamment: « Quelles sont les entreprises camerounaises qui ont gagné les marchés ? Étaient-elles en règle? Combien le Fisc camerounais a t’il perçu ? ».

Aussi fait-il remarquer l’existence des aspects encore plus intrigants dans ledit tableau. « Les frais d’assistance diverse sont évalués à près de 13 millions FCFA. Que veut dire « assistance diverse ». Aucune information ne filtre. Par ailleurs, on y découvre une ligne de dépense, « Mobilisation » qui a coûté plus 10 millions FCFA. En quoi a-t-elle consisté ? En quoi était-elle différente de la communication ? Lorsqu’on sait que le transport et la logistique ont coûté environ 25 millions FCFA que voulait encore dire mobilisation. Maurice Kamto n’a jusqu’à ce jour aucune réponse ». relève-t-il.

L’aspect communication qui apparaît dans le rapport suscite aussi des questionnements. « Selon Penda Ekoka, la communication de SCSI a coûté 4 millions FCFA. Où sont-ils allés? Quels les médias qui ont reçus des budgets? Leurs productions sur SCSI? Où sont les supports? Aucune information. » s’interroge-t-il.

Il faut souligner que, depuis 6 mois, Maurice Kamto à l’origine de l’initiative Survie Cameroun réclame ces détails de la gestion de ces 500 millions FCFA à Christian Penda Ekoka président du comité de gestion de SCSI ce qui a créé une tension entre les deux personnalités. Et cette guéguerre s’observe beaucoup plus sur les réseaux sociaux où leurs partisans s’adonnent à de violents échanges.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter