Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 12Article 588337

General News of Monday, 12 April 2021

Source: vox.cg

Investiture : Denis Sassou N’Guesso ne pourra pas compter sur Paul Biya

Le président Denis Sassou N’Guesso, réélu le 21 mars dernier sera investi pour ce nouveau mandat le 16 avril prochain au palais des congrès de Brazzaville. Les autorités préconiseraient une cérémonie sobre et très peu de chefs d’État dans l’assistance.

Les premières invitations sont déjà adressées. Les amis habituels du chef de l’État congolais ne devraient pas manquer à l’événement. Le voisin Félix Antoine Tshisekedi, en même temps président en exercice de l’Union africaine (UA) a reçu son invitation de la part de son ambassadeur à Brazzaville, Christophe Muzungu.

Sassou N’Guesso a récemment assisté aux investitures de l’Ivoirien Alassane Ouattara (l’un des premiers chefs d’État à avoir félicité le président congolais) et du Guinéen Alpha Condé. Ces chefs d’État devraient normalement être présents à Brazzaville, tout comme le président Centrafricain Faustin-Archange Touadera, un autre voisin.

La coupe devrait être pleine s’il faut compter avec le Bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo qui se plait bien ces derniers temps à rendre visite à son « aîné » Denis Sassou N’Guesso au bord de l’Alima, à Oyo. Le maréchal Idriss Déby Itno du Tchad dont le pays tient l’élection présidentielle le 11 avril prochain devrait en principe être parmi les invités à cette cérémonie.

Il sera cependant difficile et hasardeux de compter avec d’autres voisins comme Paul Biya du Cameroun, Ali Bongo Ondimba du Gabon ou Joao Lurenço de l’Angola. De même, il est quasiment impossible d’attendre pour cette cérémonie un chef d’Etat européen, notamment celui de la France qui se déplace très rare pour ce genre d’événement.

Cette l’investiture aura lieu néanmoins en présence de tout le corps diplomatique accrédité à Brazzaville. Ainsi, ces ambassadeurs représenteront officiellement leurs pays respectifs.

Dans l’assistance, la présence des pouvoirs publics devrait être assez marquée. Mais avec l’observation des mesures barrière édictées dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, les forces vives de la nation seront forcément triées sur le volet.

Brazzaville souhaite donner une coloration simple à cette cérémonie. Après son retour par les armes au pouvoir en 1997, Denis Sassou N’Guesso a été élu en 2002, puis, depuis là, réélu en 2009, en 2016 et en 2021. Pour les autorités, l’âme est plutôt à vite reprendre le travail, cette fois avec de nouveaux défis à relever.

Selon la constitution, il faut au plus 20 jours après la publication des résultats par la cour constitutionnelle pour que le nouveau président de la République prête serment.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter