Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 08Article 565895

Politique of Friday, 8 January 2021

Source: www.camerounweb.com

Interdiction des réunions du MRC: Michelle Ndoki secoue Atanga Nji

Michelle Ndoki est en colère contre le sous-préfet de Nkongsamaba. Et pour cause ce dernier, dans un courrier datant du 4 janvier met en garde la direction du MRC section Nlongko'o pour une réunion qu'elle a tenue sans autorisation des autorités locales le 23 décembre dernier.

Furieux, il réitère que la "déclaration préalable de toute manifestation ou réunion politique est une exigence légale à laquelle vous ne vous êtes pas conformés" et qu'en cas de récidive, "je prendrai toutes mes responsabilités conformément à la règlementation en vigueur", a-t-il déclaré.

Une déclaration qui a mis Michelle Ndoki, la militante politique dans tous ses états. "Vous voulez voir ça. Très bientôt, vous devrez déclarer et demander une autorisation avant d'aller vous coucher avec votre conjoint. Nous avons appris des juges, 2 est déjà beaucoup", s'est-il finalement répliqué aux remontrances du Sous-Préfet. A la suite de ça, elle a tagué et taclé le ministre Atanga Nji de réagir face aux multiples sorties jugées scandaleuses 'des autorités locales contre le MRC. "@ AtangaNjiPaul1, Monsieur, parlez à votre peuple",a-t-elle déclaré.

Il faut le rappeler, c'est devenu courant les interdictions des réunions du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun par les autorités camerounaises. Les exemples sont légion et des fois, ces retrouvailles entre militants du MRC se soldent par la répression militaire, les arrestations, les emprisonnements pour une longue durée sans raisons apparentes.


Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter