Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 20Article 609046

Actualités of Tuesday, 20 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Interdiction de la viande de porc: les éleveurs de l'Ouest dénoncent une décision fantaisiste

Selon les éleveurs c’est une interdiction fantaisiste. Selon les éleveurs c’est une interdiction fantaisiste.

Depuis le 16juillet dernier, la viande de porc est interdite de vente dans la région de l’Ouest.

La mesure a été prise le 16 juillet 2021 par le gouverneur de ladite région, Awa Fonka Augustine.

Selon les éleveurs c’est une interdiction fantaisiste.

Les éleveurs de porc dans la région de l’Ouest subissent de plein fouet l’interdiction de vente des des porcs et des sous-produits des fermes porcines. C’est la substance d’un arrêté signé le 16 juillet dernier par Awa Fonka Augustine. « Les marchés de commercialisation des porcs et des sous-produits des fermes porcines sont temporairement fermés dans la région de l’Ouest. La circulation et le transport des porcs et des sous-produits sont également interdits », selon le communiqué du gouverneur. L’autorité administrative craint ainsi une probable peste porcine qui risque causer d’énormes conséquences dans une région qui est l’un des grands bastions de la filière porcine du pays. Si cette décision du gouverneur est légitime du fait qu’elle a été prise sur la base du base du rapport fait que le 4 juillet dernier, une cargaison de porcs en provenance de la région du Nord-Ouest, et conduite dans la ville de Douala avait été interceptée avec une trentaine de porcs morts. Pour les éleveurs la décision du gouverneur semble fantaisistes du fait qu’aucune ferme de la région de l’Ouest n’a été attaquée et que les professionnels du ministère de l’élevage n’ont fait aucune descente sur le terrain pour vérifier s’il y a risque de grippe porcine, dénonce un éleveur. « Les autorités ont pris en compte ce qui se raconte sans faire une réel contrôle sur le terrain. Nos fermes ne sont pas attaquées ici à l’Ouest. Et nous ne comprenons pas le pourquoi d’une décision aussi extrême », ajoute-t-il.

Les faits.

Selon le ministère de l'Elevage, des Pêches et de l'Industrie animale (Minepia), le spectre de la peste porcine plane dans le pays. Pour minimiser les risques de propagation, les équipes de la délégation régionale du Minepia sillonnent les différents marchés de la région pour s'assurer de la bonne qualité de la viande de porc qui y est vendue. Cette alerte fait suite, au fait que le 4 juillet dernier, une cargaison de porcs en provenance de la région du Nord-Ouest, et conduite dans la ville de Douala a été interceptée dans la localité de Melong, département du Moungo, région du Littoral.

Rejoignez notre newsletter!