Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 28Article 537886

Politique of Friday, 28 August 2020

Source: marhaba-cameroun.info

Insurrection populaire: Denis Atangana veut défendre le Cameroun contre Maurice Kamto

Dans un texte intitulé « Non au boycott des élections régionales » le président du Front des démocrates du Cameroun » Denis Emilien Atangana a de manière véhémente condamné les personnes qui veulent saper les institutions camerounaises .

Sans mentionner le nom de Maurice Kamto , le texte rédigé par Denis Emilien Atangana tacle violemment le président du MRC qui a appelé les camerounais à boycotter les élections régionales et à descendre dans les rues pour chasser Paul Biya. L’ancien militant du MRC ,Denis Emilien Atangana soutient mordicus «il n’est pas question que des gens qui ont déjà pris leur retraite se reconvertissent en hommes politiques pour parachever leur projet de destruction de la jeune génération. »

Pour rappel le président du FDC a été tête de liste du MRC en 2013 lors des élections législatives et municipales à Monatélé , il avait glané 41% des suffrages pour les élections municipales .En Décembre 2013 , il avait été gardé dans une cellule par le MRC, à l’époque Maurice Kamto le soupçonnait d’avoir détourné une somme de plus d’1 million de FCFA , des accusations toujours rejetées par D.E.A .

Voici le texte de Denis Emilien Atangana

Non au boycott des élections régionales

La tendance d’une certaine opposition est de faire une fixation sur Paul Biya et determine son agenda politique en fonction de Paul Biya. Ces opposants semblent être plus dangereux que Paul Biya pour le Cameroun. Je répète M.Biya n’est pas l’État du Cameroun.Ceux et celles qui veulent à tous prix entrer Etoudi en prenant Paul Biya comme prétexte pour déstabiliser ce pays doivent savoir qu’ils nous trouveront sur le chemin avant de satisfaire leur soif du pouvoir. Après moults échecs, l’accent est mis actuellement sur le boycott des élections régionales. Or, ces élections marquent la concrétisation de la mise en place des institutions prévues par la constitution de 1996. Demander donc aux Camerounais de ne pas aller aux régionales, c’est en mon sens, jouer le rôle du régime en place qui est de bloquer l’instauration d’une véritable democratie. L’alternance est déjà la et c’est à la jeune génération que nous sommes de prendre la relève.Il n’est pas question que des gens qui ont déjà pris leur retraite se reconvertissent en hommes politiques pour parachever leur projet de destruction de la jeune génération.

Le FDC qui reste fidèle à son idéologie continuera à défendre la République contre les apôtres du chaos et du désastre.

Denis Émilien Atangana
Président National du FDC
Conseiller municipal

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter