Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 15Article 541606

General News of Tuesday, 15 September 2020

Source: www.camerounweb.com

Insurrection: Alain Fogue ne sera pas à la marche du 22 septembre

Après Maurice Kamto, Paul Eric Kingue s'en est pris dans une sortie à Alain Fogue, trésorier national du MRC.


Sur sa page facebook, le maire de la commune de Njombe-Penja, Paul Eric Kingue a fracassé Alain Fogue qu'il accuse de duper les camerounais et les militants du MRC. Paul Eric Kingue dénonce la démagogie de Fogue, dont il était le compagnagnon il y'a deux ans. «Vraiment vous nous prenez pour de fous..Alain FOGUE, le 26/1/2019 jour de marche, tu étais à Ebolowa, le 23/1/2019 tu étais absent de Bafoussam», reproche Kingue à Alain Fogue.

Pour l'ancien directeur de campagne de Maurcie Kamto, il est claire que Alain Fogue ne sera pas à la grande manifestation du 22 septembre annoncée par le MRC. «Le 22 prochain tu ne seras pas là pour "changer" le Cameroun, tu dis préférer aller enseigner les blancs... Vraiment vous suivre c’est la folie. Les camerounais savent-ils que c’est toi qui a créé le MRC? » tacle Paul Eric. Le maire invite les camerounais à ne pas se sacrifier pour le MRC.


Arrestation de Maurice Kamto

«J'interpelle les autorités de ce pays à ne pas négliger ce que monsieur Kamto est entrain de faire. Et de prendre toutes les dispositions pour mettre hors d'état de nuire tous ceux qui veulent mettre à mal la cohésion de ce pays », indique-t-il dans une vidéo devenue virale sur la toile.

Le 7 septembre 2020, à travers le décret N° 2020/547 du 07 SEPT 2020 portant convocation des corps électoraux en vue de l’élection des Conseillers régionaux, le président de la République a effectivement convoqué le corps électoral pour la date du 6 décembre 2020.

Une décision dont la publication a fait monter le sang dans les veines des responsables du MRC, poussant le porte-parole de Maurice Kamto à monter au créneau pour annoncer la date exacte du départ des manifestations, essentiellement pacifiques, en vue d’obtenir le départ définitif du pouvoir du président Paul Biya : le 22 septembre 2020.


Bien évidemment, le régime n’entend pas tolérer la moindre manifestation de type à perturber sa quiétude. Aussi, a-t-il pris les devants par la voix du ministre de l’Administration territoriale Paul Atanga Nji. Le super chef terre vient d’instruire par message fax, les gouverneurs des régions du centre, de l'ouest et du littoral d'interpeller systématiquement les militants, sympathisants et manifestants du 22 septembre prochain 2020.

Une position que devrait saluer Paul Eric Kingue. Il a appelé il ya quelques jours les « autorités du pays à ne pas négliger ce que monsieur Kamto est entrain de faire. Et de prendre toutes les dispositions pour mettre hors d'état de nuire tous ceux qui veulent mettre à mal la cohésion de ce pays », a-t-il dit.



Participez au sondage

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter